Bourse > Eos imaging > Eos imaging : Dérape de 11% après ses résultats
EOS IMAGINGEOS IMAGING EOSI - FR0011191766EOSI - FR0011191766
4.530 € +0.44 % Temps réel Euronext Paris
4.510 €Ouverture : +0.44 %Perf Ouverture : 4.530 €+ Haut : 4.510 €+ Bas :
4.510 €Clôture veille : 11 097Volume : +0.05 %Capi échangé : 101 M€Capi. :

Eos imaging : Dérape de 11% après ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - EOS Imaging a terminé son exercice 2013 sur une perte nette réduite de 18,6% à 5,9 millions d'euros. Au 1er trimestre 2014, le nombre d'équipements de radiologie vendu était identique à celui constaté un an plus tôt, les ventes de services et de consommables montant en puissance.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action EOS Imaging dérape de 11,4% à 7 euros dans les premières cotations.

L'an dernier, la “medtech” spécialisée dans les équipements de radiographie en 3D à faible émission de radiations a enregistré un CA en hausse de 61% à 15,2 millions d'euros. Un total de 34 équipements de radiologie a été vendu, et l'activité Services a décollé de 71% à 1,5 million d'euros.

La perte opérationnelle a également été réduite de 17,3% en 2013 à 6,4 millions d'euros, soit 41% des ventes contre un taux de 82% en 2012.

“L'effectif du groupe s'élève à 101 collaborateurs au 31 décembre 2013 contre 62 au 31 décembre 2012”, indique EOS Imaging.

En fin d'exercice 2013, la trésorerie nette atteignait 15,8 millions d'euros et les fonds propres 30 millions.

EOS Imaging annonce, par la même occasion, ses ventes du 1er trimestre 2014, qui progressent au total de 13,7% à 2,2 millions d'euros. Quatre équipements ont été vendus, au T1 2013, pour un prix unitaire moyen de 390.000 euros contre 399.000 euros un an plus tôt. Les ventes de services décollent de 50% à 450.000 euros, et les premières de consommables atteignent 150.000 euros.

La directrice générale de la “medtech”, Marie Meynadier, a déclaré que “la forte croissance de nos ventes en 2013 reflète l'adhésion de la communauté médicale à l'innovation apportée par EOS à l'imagerie ostéo-articulaire et à la chirurgie orthopédique”. Cette progression a aussi permis d'améliorer le compte d'exploitation.

Par ailleurs, Mme Meynadier rappelle que la contribution du 1er trimestre au chiffre d'affaires annuel est “traditionnellement très basse”. Elle reflète cependant “un rééquilibrage progressif de nos ventes sur les trois marchés principaux, sur lesquels EOS poursuit sa progression en dépit d'un rallongement des cycles de vente sur le territoire nord-américain”.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI