Bourse > E.on se > E.on se : Résultats en baisse, prévisions maintenues
E.ON SEE.ON SE E.ON - DE000ENAG999E.ON - DE000ENAG999
8.050 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
8.240 €Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

E.on se : Résultats en baisse, prévisions maintenues

tradingsat

(CercleFinance.com) - E.On a terminé les trois premiers trimestres de son exercice 2011 sur un résultat net attribuable aux actionnaires réduit de 75% à 864 millions d'euros (0,46 euro par action), après la fermeture de réacteurs nucléaires imposée par Berlin. En données ajustées, le recul est de 64% à 1,6 milliard. Le groupe énergétique allemand a cependant confirmé ses objectifs annuels d'un EBITDA situé entre 9,1 et 9,8 milliards d'euros et d'un résultat net ajusté entre 2,1 et 2,6 milliards. Et il entend toujours verser un dividende d'un euro au titre de 2011, après 1,5 euro en 2010.

La fermeture de plusieurs réacteurs et la taxe spéciale allemande sur le nucléaire ont plombé les résultats à hauteur de 2,3 milliards d'euros, indique le groupe. Second facteur de baisse des bénéfices : la pression sur les marges du négoce de gaz, dont l'impact est chiffré à 800 millions, et enfin la hausse des coûts d'approvisionnements (- 500 millions).

A l'inverse, les résultats de la branche Energies renouvelables ont décollé de 19% à 1,1 milliard, 'essentiellement en raison d'une hausse de la capacité éolienne installée'. Les profits dégagés en Russie ont également décollé de 39% à 400 millions d'euros, grâce à des capacités supplémentaires et à de meilleures marges.

Le chiffre d'affaires du groupe énergétique allemand ont augmenté sur la période de 21% à 77,5 milliards d'euros. En effet, les ventes d'électricité ont augmenté de 20% à 857 milliards de kWh, et celle de gaz de 24% à 1.182,8 milliards de kWh.

L'excédent brut d'exploitation (EBITDA) ajusté a reculé de 39% à 6,6 milliards, le résultat d'exploitation (EBIT) ajusté chutant de 53% à 3,7 milliards.

Concernant le bilan, la dette nette d'E.On s'est réduite de 8,6% (3,2 milliards d'euros) en un an à 34,5 milliards.

E.On indique enfin qu'il étudie actuellement des 'initiatives spécifiques', comme 'la rationalisation de la gestion du groupe, la réorganisation des activités d'Allemagne et la mise en place d'une seule entité dédiée au gaz et à son négoce'. Des plans en ce sens seront présentés au conseil de surveillance en décembre.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...