Bourse > E.on se > E.on se : HSBC sanctionne l'avertissement et passe à la vente
E.ON SEE.ON SE E.ON - DE000ENAG999E.ON - DE000ENAG999
8.050 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
8.240 €Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

E.on se : HSBC sanctionne l'avertissement et passe à la vente

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après que le groupe énergétique allemand ait lancé un avertissement sur ses résultats 2013, le bureau d'études HSBC a décidé ce matin d'abaisser son conseil sur la valeur : il passe de 'neutre' à 'sous-performance', l'objectif de cours associé chutant de 21 à 15 euros. Sur le marché boursier allemand, l'action E.On chute de près de 9% ce matin à 15,1 euros, ce qui en fait la plus forte baisse de l'indice DAX.

'Les résultats des neuf premiers mois de l'exercice traduisent le succès de la transformation du groupe et de son programme d'efficacité opérationnelle', a déclaré le directeur général d'E.On, Johannes Teyssen. 'Mais ils traduisent aussi clairement les difficultés qui nous attendent, notamment dans la branche Production d'énergie', a-t-il ajouté. C'est la raison pour laquelle le groupe entend 'optimiser' ses actifs de production électriques conventionnels (non nucléaires) et a mis à l'étude la fermeture de certaines des centrales de ce type.

Les objectifs financiers fournis au titre de 2012 ont été confirmés : E.On s'attend toujours cette année à un EBITDA compris entre 10,4 et 11 milliards d'euros et un résultat net récurrent de 4,1 à 4,5 milliards d'euros. Le dividende au titre de 2012 est également confirmé à 1,1 euro par action.

Mais ceux de 2013 ont été repris : 'en raison des incertitudes économiques substantielles qui dominent actuellement et des changements structurels qui surviennent dans le secteur de l'énergie, les objectifs 2013 ne semblent plus à portée'. Précédemment, E.On s'attendait l'année prochaine à un EBITDA de 11,6 à 12,3 milliards d'euros et à un résultat net récurrent de 3,2 à 3,7 milliards.

Selon les analystes de HSBC, 'l'évolution du marché (de l'énergie) a pris E.On par surprise”. Au point que le groupe allemand, qui produit, importe et distribue du gaz et de l'électricité, 'ne dispose plus des actifs (de production énergétique) adaptés aux conditions de marché actuelles', et ce 'malgré de multiples cessions d'actifs'.

HSBC a aussi abaissé ses projections bénéficiaires sous la fourchette basse du consensus actuelle, en tablant sur un bénéfice par action E.On de 2,25 euros cette année puis de 1,54 euro en 2013. A titre de comparaison, le consensus actuel anticipe actuellement 1,81 euro cette année puis 1,68 euro l'année prochaine.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI