Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ELIOR

ELIOR - FR0011950732 SRD PEA PEA-PME
5.600 € -11.11 % Temps réel Euronext Paris

Elior : La confirmation des objectifs d'Elior permet au titre de rebondir

jeudi 24 janvier 2019 à 17h00
Elior avance en Bourse après un bon premier trimestre

(BFM Bourse) - Le groupe français de restauration collective a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,5% au trimestre écoulé. Elior annonce par ailleurs mettre un terme à des contrats peu profitables à l'international et confirme les objectifs de son exercice 2018-2019.

Le titre Elior rebondit après un chiffre d'affaires de bonne facture. En fin de séance, le titre du groupe de restauration collective affichait 3,44% de gains à 12,62 euros. Ce rebond intervient après trois séances consécutives de baisse pour le titre coté sur le SBF 120 depuis mars 2015. En souffrance au cours des derniers mois, le titre cède toujours plus de 32% sur un an après, notamment, un premier semestre 2018 difficile en Bourse à la suite de plusieurs avertissements.

Sur les trois derniers mois de l'année 2018 - correspondant au premier trimestre de l'exercice décalé d'Elior - le groupe de restauration collective a enregistré un chiffre d'affaires de 1,75 milliards d'euros, soit 3,5% de plus que lors de l'exercice précédent (1,69 milliards d'euros). Un "bon niveau d'activité, en ligne avec nos prévisions" affirme le directeur général d'Elior Group, Philippe Guillemot cité dans le communiqué publié jeudi matin avant Bourse. "La croissance organique de 1,8% est le reflet à la fois d'une bonne dynamique commerciale et d'une plus grande rigueur dans la sélection et la gestion des contrats", a détaillé le dirigeant.

Le solde de cette progression s'explique "par les effets de la croissance externe et des variations de taux de change (pour 1,8 % et 0,6 % respectivement), et par l’impact de changements de principes comptables, essentiellement liés à l’application de la norme IFRS 15 pour -0,7% indique Elior.

La croissance organique portée par la France et la restauration de concession

Le chiffre d'affaires de la restauration collective -les trois quarts de l'activité d'Elior- a progressé de 2,2% au premier trimestre, pour s'élever à 1,31 milliard d'euros. Si, à l'international, les ventes augmentent de 3,3% en données publiées, à 729 millions d'euros, elles reculent de 0,8% en données organiques. La croissance externe et l’évolution des taux de change ont cependant joué favorablement, apportant 4% et 1,2% respectivement. Elior précise que l'activité progresse en Espagne et aux États-Unis mais recule en Italie et au Royaume-Uni, malgré "une bonne dynamique sur les sites existants", le groupe ayant mis fin à des contrats peu rentables dans le secteur public, "notamment avec le ministère de la Défense britannique". À cet égard, le groupe évoque aussi "le non-renouvellement de contrats avec le ministère de la Défense et la police en Italie"

En France, dans ce pôle d'activité, Elior voit son chiffre d'affaires croître de 1,4% en données organiques, à 585 millions d'euros avec un effet calendaire légèrement favorable. La croissance organique de 1,8% du groupe au premier semestre est donc tirée par les activités de restauration de concession (aéroports de Roissy, Alicante, Séville et Palma de Majorque), regroupées dans la filiale Areas qu'Elior envisage de vendre. Le groupe espère lever près d'un milliard d'euros via cette cession et attend les offres d'ici fin janvier, pour une décision qui devrait intervenir au cours du premier semestre 2019. En attendant, cette division a vu son chiffre d'affaires augmenter de 7,7% (et de 6,7% en organique) à 440 millions d'euros au premier trimestre, soit 25% des revenus totaux du groupe.

Confirmation des objectifs de stabilité de la marge et d'amélioration du cash-flow

"Malgré un contexte perturbé en France", Philippe Guillemot s'estime "confiant" vis-à-vis de la capacité du groupe à "atteindre les objectifs annuels" qu'il s'est fixés. Ceux-si sont toutefois modestes et avaient été sanctionnés par les investisseurs lors de leur présentation, en décembre dernier. Le concurrent du britannique Compass et du français Sodexo a en effet ciblé une croissance organique "supérieure à 1% pour l'exercice 2018-2019", contre +3% sur l'exercice précédent. L’effet périmètre induit par les acquisitions réalisées à date devrait apporter une croissance supplémentaire proche de 1%, a précisé Elior jeudi matin.

Le groupe confirme également que 2018-2019 sera une "année de stabilisation" au cours de laquelle le groupe table sur une "stabilité du taux de marge d'Ebita retraité à périmètre et taux de change constants" mais sur une "forte amélioration du de son flux de trésorerie disponible opérationnel".

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ELIOR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.70 % vs +35.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat