Bourse > Edf > Edf : Le pdg d'edf rencontre le ministre italien de l'industrie
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
8.723 € -1.08 % Temps réel Euronext Paris
8.772 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 8.910 €+ Haut : 8.706 €+ Bas :
8.818 €Clôture veille : 2 935 050Volume : +0.10 %Capi échangé : 25 186 M€Capi. :

Edf : Le pdg d'edf rencontre le ministre italien de l'industrie

Le pdg d'edf rencontre le ministre italien de l'industrieLe pdg d'edf rencontre le ministre italien de l'industrie

MILAN (Reuters) - Le ministre italien de l'Industrie Corrado Passera a rencontré jeudi le PDG d'EDF Henri Proglio pour évoquer la restructuration d'Edison, ont rapporté des sources, alors que Rome accentue ses efforts pour protéger les actionnaires italiens du groupe.

Edison, dont la capitalisation est d'environ quatre milliards d'euros, est contrôlé par EDF et par un groupe d'investisseurs italiens dirigé par A2A.

Cet entretien intervient alors qu'EDF et les actionnaires italiens d'Edison ont prolongé jusqu'au 30 décembre leur pacte d'actionnaires au sein du groupe, dont l'électricien français tente de prendre le contrôle par la négociation en finalisant un accord de principe conclu fin octobre.

"Le ministre a rencontré Proglio jeudi matin", a dit à Reuters une source proche du dossier. Une autre source a rapporté que le patron du groupe français était à Rome pour s'entretenir avec Corrado Passera.

Mercredi, un des actionnaires d'Edison a indiqué que les actionnaires de référence de l'électricien italien avaient proposé à EDF le contrôle total du groupe en échange de sa filiale Edipower.

Selon une source du secteur, Corrado Passera, ancien administrateur délégué de la principale banque créancière d'Edison, Intesa Sanpaolo, joue un rôle de plus en plus actif dans la réorganisation de l'électricien italien.

"Si les Italiens obtenaient l'intégralité d'Edipower, cela pourrait déboucher sur une poursuite de la consolidation entre groupes régionaux de services aux collectivités et donner naissance à un important groupe italien", souligne cette source.

Des sources proches du dossier ont rapporté ces derniers jours qu'EDF envisageait un augmentation de capital d'environ un milliard d'euros pour Edison pour redresser la situation financière du groupe. Mais certaines de ces sources y ont vu une tactique pour mettre en difficulté les actionnaires italiens, qui risquent d'avoir du mal à participer à l'opération.

Stephen Jewkes, Jean Décotte pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI