Bourse > Edf > Edf : La consommation d'électricité s'est stabilisée en France en 2013
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
7.666 € -0.99 % Temps réel Euronext Paris
7.710 €Ouverture : -0.57 %Perf Ouverture : 7.765 €+ Haut : 7.660 €+ Bas :
7.743 €Clôture veille : 3 262 930Volume : +0.12 %Capi échangé : 21 019 M€Capi. :

Edf : La consommation d'électricité s'est stabilisée en France en 2013

La consommation d'électricité s'est stabilisée en France en 2013La consommation d'électricité s'est stabilisée en France en 2013

PARIS (Reuters) - La consommation française d'électricité s'est maintenue en 2013 à un niveau proche de 480 térawattheures (TWh) à données comparables avec une stabilisation chez les particuliers et une baisse dans l'industrie, selon un bilan dévoilé jeudi par RTE, l'opérateur du réseau de transport d'électricité français.

En données brutes, la consommation d'électricité a augmenté de 1,1% en 2013 à 495,0 TWh, essentiellement en raison d'une année plus froide qu'en 2012, a précisé dans un communiqué la filiale d'EDF.

"L'analyse des tendances par secteur montre une nouveauté: la consommation des particuliers, professionnels et PMI/PME tend à se stabiliser (+0,3%) après plusieurs années de hausse. En revanche, la baisse de la consommation du secteur industriel continue (-2,5%), mais est moins marquée qu'en 2012", a indiqué RTE.

Si 2013 n'a pas connu de froid exceptionnel comme en 2012, les niveaux élevés de consommation d'électricité à la pointe du soir en hiver restent une préoccupation, a également estimé le gestionnaire du réseau, soulignant que "la sensibilité de la consommation aux températures froides s'accentue légèrement".

La production française d'électricité a atteint 550,9 TWh en 2013, en hausse de 1,7% par rapport à 2012, avec une part des énergies renouvelables (hydraulique inclus) qui continue d'augmenter et représente 20,7% de la consommation française, soit le plus haut niveau observé depuis 6 ans.

La production nucléaire, en léger retrait (-0,3%) par rapport à 2012, a de son côté représenté 73,3% de la production totale en 2013.

Le parc de production total installé en France a diminué de 800 mégawatts en 2013, après la fermeture de centrales thermiques classiques. Cette baisse est légèrement atténuée par le développement des parcs éoliens et photovoltaïques, qui atteignent respectivement 8.140 MW et 4.300 MW de puissance installée.

La France reste le pays le plus exportateur d'électricité en Europe en 2013, à hauteur de 47,2 TWh, en hausse de 6,8% par rapport à 2012.

Les échanges sont exportateurs vers tous les pays voisins, à l'exception de l'Allemagne avec laquelle le solde est importateur à hauteur de 9,8 TWh, contre 8,7 en 2012.

RTE a également indiqué qu'il prévoyait d'investir 1.413 millions d'euros en 2014, contre 1.446 millions en 2013.

La société, qui achemine l'électricité entre les fournisseurs et les consommateurs, exploite en France 100.000 km de lignes à haute tension et emploie près de 8.400 personnes.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...