Bourse > Edf > Edf : Retour en ligne de réacteurs nucléaires au Royaume-Uni
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
7.777 € +0.71 % Temps réel Euronext Paris
7.708 €Ouverture : +0.90 %Perf Ouverture : 7.780 €+ Haut : 7.699 €+ Bas :
7.722 €Clôture veille : 252 439Volume : +0.01 %Capi échangé : 21 324 M€Capi. :

Edf : Retour en ligne de réacteurs nucléaires au Royaume-Uni

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que la saison froide se rapproche, et avec elle les traditionnels pics de consommation d'électricité liés aux besoins de chauffage, un média britannique spécialisé rapporte que plusieurs centrales nucléaires d'EDF Energy, filiale d'EDF au Royaume-Uni, ont repris du service.

En effet, le 21 novembre dernier, l'Office for Nuclear Regulation (ONR), autorité réglementaire du nucléaire outre-Manche, a accordé à EDF Energy l'autorisation de remettre en route trois réacteurs situés dans les centrales de Hartlepool (2 unités) et de Heysham 1 (l'unité numéro 2), au Nord de l'Angleterre.

Ces réacteurs avaient été fermés en août 2014, et par précaution, après la découverte d'une 'fissure' dans le support central de la chaudière du réacteur numéro 1 d'Heysham.

EDF Energy a ensuite présenté un plan d'action à l'ONR, qui a décidé le 21 novembre d'autoriser la remise en service du réacteur numéro 2 d'Heysham et des deux unités de Hartlepool.

Le réacteur numéro 1 d'Heysham, lui, restera fermé et fait l'objet d'un traitement séparé des trois autres.

Alors que l'hiver approche, EDF Energy a rapidement remis en service nombre d'unités : selon le média spécialisé Energy Live News, quatre réacteurs du groupe ont été reconnectés au réseau électrique britannique 'ce week-end'.

Il s'agirait de deux des trois réacteurs pré-cités par l'ONR, plus les unités de Dungeness B et de Torness, qui a avait été arrêtés plus récemment pour des réparations mineures. Le troisième réacteur cité par l'ONR devrait être remis en service mercredi.

Energy Live News croit enfin savoir que le réacteur numéro 1 de la centrale d'Heysham 'pourrait reprendre du service d'ici la fin de l'année'.

A titre de comparaison, le Royaume-Uni représentait, sur les neuf premiers mois de l'exercice 2014, 7,3 milliards d'euros du CA d'EDF, soit 14% du total environ. Il s'agit du troisième marché du groupe électronucléaire hexagonal après la France (55,6% du CA) et l'Italie (17,6% du CA).

Selon son document de référence 2013, EDF Energy dispose d'une capacité nucléaire installée part du groupe de 8,7 MW répartie sur huit centrales, soit 61,5% du total dont dispose le groupe au Royaume-Uni.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...