Bourse > Edf > Edf : Perspectives annuelles reconduites
EDFEDF EDF - FR0010242511 EDF - FR0010242511   SRD PEA PEA-PME
10.010 € -0.30 % Temps réel Euronext Paris
10.045 €Ouverture : -0.35 %Perf Ouverture : 10.055 €+ Haut : 9.910 €+ Bas :
10.040 €Clôture veille : 410 771Volume : +0.01 %Capi échangé : 28 902 M€Capi. :

Edf : Perspectives annuelles reconduites

tradingsat

(CercleFinance.com) - EDF a fait état ce jeudi d'un chiffre d'affaires neuf mois de 52,3 milliards d'euros, en hausse de 0,4% en glissement annuel, mais en recul de 1,3% en organique.

L'électricien a généré 29,1 milliards d'euros de revenus sur le marché domestique, en hausse de 0,1% par rapport aux trois premiers trimestres de l'exercice écoulé et de 0,5% en organique.

'La bonne performance opérationnelle du parc de production nucléaire ainsi que le rattrapage lié à la révision des tarifs réglementés de vente 2012 ont compensé l`effet climat défavorable', a résumé le groupe, dont le chiffre d'affaires à l'international est ressorti à 23,2 milliards d'euros, en hausse de 0,8%, mais en recul de 3,4% en organique.

Les revenus ont atteint 7,3 milliards d'euros en Grande-Bretagne, en hausse de 4,7%, mais en repli de 0,8% en organique. Ils ont pâti d'une production nucléaire et d'une demande en diminution.

Le chiffre d'affaires s'est en outre établi à 9,1 milliards d'euros en Italie, soit une baisse de 1,9% et de 2,4% en organique par rapport aux neuf premiers mois de 2013. Les conditions climatiques défavorables ont causé un recul des ventes de gaz de l'autre côté des Alpes.

'Ce troisième trimestre met en évidence l'efficacité des mesures mises en oeuvre pour la maîtrise des arrêts programmés de nos centrales nucléaires. Grâce à l'implication des équipes, la production nucléaire en France est en hausse de 2,5% sur ces neuf premiers mois, permettant de compenser en partie un effet climat défavorable sur notre chiffre d'affaires. Malgré un contexte économique et climatique difficile, EDF affiche une performance solide et confirme ses objectifs pour 2014', a commenté Henri Proglio, futur ex-PDG de l'électricien.

De fait, EDF cible toujours un Ebitda Groupe hors Edison présentant une croissance organique d'au moins 3% ainsi qu'un Ebitda Edison supérieur à 600 millions d`euros avant effet des renégociations de contrats gaz.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...