Bourse > Edf > Edf : Bruxelles approuve le projet Hinkley Point C
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
8.655 € -0.31 % Temps réel Euronext Paris
8.634 €Ouverture : +0.24 %Perf Ouverture : 8.769 €+ Haut : 8.576 €+ Bas :
8.682 €Clôture veille : 2 492 600Volume : +0.09 %Capi échangé : 24 990 M€Capi. :

Edf : Bruxelles approuve le projet Hinkley Point C

tradingsat

(CercleFinance.com) - Excellente nouvelle pour EDF. La Commission européenne a en effet validé les accords scellés entre la filiale britannique de l'électricien EDF Energy et le gouvernement britannique concernant la construction de la centrale nucléaire d'Hinkey Point, dans le Somerset.

Après cet aval, les principaux éléments des accords d'octobre 2013 restent inchangés, tandis que les mesures visant à partager les futurs gains potentiels avec les consommateurs sont renforcées, a précisé le groupe.

Le contrat entre les deux partis court sur 35 ans et le prix d`exercice est pleinement indexé sur l`inflation par le biais de l`indice des prix à la consommation. Le projet bénéficiera par ailleurs d'une protection contre certaines modifications imprévues d'ordre législatif ou réglementaire.

EDF Energy s'est également engagé à ce que toute l'électricité produite par la future centrale soit vendue au prix du marché et comptabilisée séparément de toute autre production d`électricité d`EDF Energy.

Pour rappel, EDF évaluait en octobre 2013 les coûts de construction pour les 2 réacteurs nucléaires d`Hinkley Point à environ 14 milliards de livres sterling, en monnaie 2012. Au-delà des coûts de construction, le projet et ses partenaires devront s'acquitter de deux milliards de sterling de coûts supplémentaires qui précèderont la mise en service.

Ceux-ci comprennent les achats de terrains, l`obtention de différents permis, la construction d`une installation de stockage de combustible et la formation d`une équipe opérationnelle de 900 personnes chargées d`exploiter les réacteurs.

Les coûts complets à la mise en services sont donc estimés à environ 16 milliards de sterling en monnaie 2012 et ces chiffres n'ont pas changé.

Il reste maintenant à conclure des accords avec les partenaires stratégiques et financiers du projet. Parallèlement, les dispositions relatives au contrat de transfert des déchets doivent encore être approuvées par la Commission Européenne et le Secrétaire d'État au titre du Programme de financement du démantèlement.

Enfin, la mise en service de cette structure qui fournira pas moins de 7% des besoins énergétiques du pays est prévue en 2023.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI