Bourse > Edf > Edf : Bryan Garnier conseille toujours de vendre
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
8.682 € +0.59 % Temps réel Euronext Paris
8.645 €Ouverture : +0.43 %Perf Ouverture : 8.826 €+ Haut : 8.618 €+ Bas :
8.631 €Clôture veille : 2 027 770Volume : +0.07 %Capi échangé : 25 068 M€Capi. :

Edf : Bryan Garnier conseille toujours de vendre

tradingsat

(Tradingsat.com) - Bryan Garnier a réitéré mercredi sa recommandation "Vendre" sur EDF, relevant toutefois son objectif de cours sur la valeur à 13 euros, contre 12 euros auparavant. Le broker note qu' "EDF devrait bientôt rendre sa décision sur l'opportunité ou non de s'engager dans la construction de deux réacteurs nucléaires au Royaume-Uni, pour un montant total qui pourrait dépasser 15 milliards de livres".

Dans cette optique, le groupe est en train de négocier un prix plancher de revente de l'électricité afin de s'assurer un taux de rendement interne de plus de 10%, mais Bryan Garnier s'inquiète du montant futur des coûts de construction des réacteurs.

Le courtier rappelle à ce sujet que les premiers réacteurs nucléaires de troisième génération EPR en construction à Flamanville en France et Olkiluoto en Finlande montrent actuellement des coûts par mégawatt de 2 à 2,65 fois supérieurs aux estimations initiales. "Par conséquent, le coût global de l'électricité produite par l'EPR de Flamanville (90 à 95 euros/MWh) est 2 à 2,5 fois plus élevé que le prix actuel de l'électricité", souligne Bryan Garnier.

Pour le broker, "cela signifie que la réduction des dépenses d'investissement est indispensable pour rendre cette technologie compétitive". Alors qu'EDF estime que le coût de la prochaine unité construite pourrait être réduite de 20%, Bryan Garnier s'interroge sur la courbe d'apprentissage et les économies d'échelle au sein de l'industrie nucléaire française.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI