Bourse > Direct energie > Direct energie : Vers une fusion-absorption de direct energie
DIRECT ENERGIEDIRECT ENERGIE DIREN - FR0004191674DIREN - FR0004191674
50.310 € +0.18 % Temps réel Euronext Paris
50.370 €Ouverture : -0.12 %Perf Ouverture : 50.560 €+ Haut : 50.220 €+ Bas :
50.220 €Clôture veille : 2 983Volume : +0.01 %Capi échangé : 2 241 M€Capi. :

Direct energie : Vers une fusion-absorption de direct energie

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les conseils d`administration de Poweo et Direct Energie, réunis respectivement les 20 et 21 mars 2012, ont approuvé le principe d`une fusion par absorption de Direct Energie par Poweo.

Ces votes s'inscrivent dans le prolongement de l`annonce, le 27 juillet 2011, de la signature d`un accord pour l`acquisition par Direct Energie de la participation de 46% détenue par Verbund dans Poweo.

'La fusion donnerait naissance au premier opérateur alternatif multi-énergie à taille critique en France avec plus d`un million de clients résidentiels et professionnels, livrant chaque année environ 10 TWh d`électricité et de gaz naturel', soulignent les deux sociétés.

La parité proposée serait de 841 actions Poweo pour neuf actions Direct Energie, soit un poids relatif de 58,3% pour Direct Energie (sans prendre en compte sa participation de 46% dans Poweo) contre 41,7% pour Poweo. A l`issue de la fusion, la cotation sur Alternext serait maintenue ; une cotation sur Euronext à moyen terme serait envisagée.

Les conseils d`administration devraient se réunir à nouveau d`ici fin mai 2012 à l`effet d`arrêter les modalités définitives de la fusion, de signer le traité de fusion et de convoquer, à la fin du premier semestre, les assemblées générales des actionnaires de Poweo et Direct Energie.

Ecofin et Luxempart, actionnaires de Poweo, et François Premier Energie (contrôlée par Stéphane Courbit), Impala (contrôlée par Jacques Veyrat) et EBM Trirhena AG, actionnaires de Direct Energie, ont déclaré apporter leur soutien à l`opération de rapprochement envisagée.

François Premier Energie, Impala et EBM, qui ont vocation à détenir ensemble environ 71% de l`entité combinée, ont indiqué qu`ils entendaient agir de concert à l`issue de la fusion et solliciteront une dérogation au dépôt d`une offre publique auprès de l`AMF.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI