Bourse > Dexia > Dexia : Dexia vend à metlife son assurance-vie en turquie
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
11.480 € +3.89 %
11.480 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 11.480 €+ Haut : 11.480 €+ Bas :
11.050 €Clôture veille : 555Volume : +0.00 %Capi échangé : 22 374 M€Capi. :

Dexia : Dexia vend à metlife son assurance-vie en turquie

Dexia vend à metlife son assurance-vie en turquieDexia vend à metlife son assurance-vie en turquie

PARIS (Reuters) - Dexia et MetLife ont annoncé lundi un accord pour la vente des activités d'assurance-vie de la banque en Turquie au premier assureur-vie américain.

Dans un communiqué commun, les deux groupes précisent que MetLife achètera, par le biais de sa filiale turque et pour un montant de 162 millions d'euros, la participation de 99,86% de Dexia dans Deniz Emeklilik, filiale de DenizBank en Turquie spécialisée dans les assurances vie et pension.

Le réseau Deniz Bank est lui-même la filiale banque de détail de Dexia en Turquie.

"Pour Dexia, ce désinvestissement s'inscrit dans le cadre de l'accord conclu avec la Commission européenne qui prévoit la vente de Deniz Emeklilik au plus tard pour le 31 octobre 2012", ajoutent les deux groupes dans le communiqué.

"Cette transaction devrait générer une plus-value d'environ 119 millions d'euros après impôt à la clôture."

L'opération, soumise aux autorisations réglementaires d'usage, devrait être finalisée avant la fin de cette année.

Selon le journal Les Echos, qui avait rapporté l'existence de négociations au sujet de Deniz Emeklilik dans son édition de lundi, Dexia a également entamé ce week-end des discussions avec Axa.

Selon le quotidien économique, l'assureur français est en passe de finaliser un accord de distribution de produits d'assurance-dommages au sein du Deniz Bank.

Chez Axa, personne n'était disponible dans l'immédiat pour commenter l'information.

Une fois la vente de l'activité turque bouclée, Dexia devra encore céder ses filiales italiennes Crediop et espagnole Banco Sabadel, respectivement avant fin 2012 et fin 2013, conformément au plan de restructuration imposé par la Commission européenne lors du plan de sauvetage de la banque, selon Les Echos.

Gilles Guillaume, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...