Bourse > Delta lloyd > Delta lloyd : Décline l'offre de NN Group, jugée trop basse
DELTA LLOYDDELTA LLOYD DL - NL0009294552DL - NL0009294552
5.200 € -3.54 %
5.390 €Ouverture : -3.53 %Perf Ouverture : 5.391 €+ Haut : 5.200 €+ Bas :
5.391 €Clôture veille : 854 333Volume : +0.37 %Capi échangé : 1 189 M€Capi. :

Delta lloyd : Décline l'offre de NN Group, jugée trop basse

tradingsat

(CercleFinance.com) - “Non merci” : c'est en substance ce que l'assureur néerlandais Delta Lloyd répond à la proposition d'OPA 'non sollicitée' à 2,4 milliards d'euros de son concurrent NN Group. Mais Delta Lloyd estime aussi que les modalités de l'offre de NN sont trop basses, ce qui peut être interprété comme un appel à une surenchère.

Hier en effet, NN Group, ex-filiale d'ING Group, a révélé qu'il avait approché Delta Lloyd en vue d'une fusion via une offre publique d'achat (OPA) en espèces au cours de 5,30 euros par action, soit près de 29% de plus que la valeur de l'action Delta Lloyd avant l'annonce.

Après avoir étudié 'avec attention' la proposition de NN, Delta Lloyd la décline : ses instances dirigeantes 'estiment que Delta Lloyd est une entreprise solide dotée d'une stratégie convaincante qui la mène d'un bon pas vers la création de valeur', affirme la société.

Mais ce n'est pas tout : Delta Lloyd ajoute qu'il n'est pas opposé à des propositions créatrices de la valeur pour ses actionnaires et ses collaborateurs. Mais 'les instances dirigeantes de Delta Lloyd sont d'avis que les termes financiers et les conditions de la proposition de NN Group ne constituent pas une base acceptable pour une telle transaction', ajoute un communiqué. Ce qui peut se comprendre comme un appel à NN Group à relever son offre.

'En conséquence, (Delta Lloyd) rejette la proposition de NN Group”, du moins pour l'instant.

Delta Lloyd indique d'ailleurs qu'en retenant la moyenne pondérée des cours de son action sur six mois, la prime présentée par l'offre de NN se limite à 11%. L'éventuelle cible insiste aussi sur l'importance des synergies qui résulteraient d'une concentration de l'assurance néerlandaise.

Au sein du bureau d'études Aurel BGC, on commente ce matin que 'certains pariaient déjà sur un relèvement de l'offre pour convaincre Delta Lloyd, qui n'est sans doute pas en mesure de refuser longtemps les avances de son compatriote.'


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...