Bourse > Dbv technologies > Dbv technologies : Viaskin Peanut en étude clinique de phase III chez les jeunes enfants
DBV TECHNOLOGIESDBV TECHNOLOGIES DBV - FR0010417345 DBV - FR0010417345   SRD PEA PEA-PME
36.360 € -0.38 % Temps réel Euronext Paris
36.490 €Ouverture : -0.36 %Perf Ouverture : 36.865 €+ Haut : 36.300 €+ Bas :
36.500 €Clôture veille : 66 138Volume : +0.26 %Capi échangé : 908 M€Capi. :

Dbv technologies : Viaskin Peanut en étude clinique de phase III chez les jeunes enfants

DBV TechnologiesDBV Technologies

(Tradingsat.com) - DBV Technologies gagnait du terrain mercredi matin (+1,3% à 74,8 euros à 10 heures) après l'annonce du lancement de l'étude clinique de phase III d’évaluation de son produit Viaskin Peanut dans le traitement des enfants de 1 à 3 ans atteints d’allergie à l’arachide.

Viaskin Peanut est le premier produit candidat développé par la société de biotechnologie. Il repose sur l'immunothérapie par voie épicutanée (EPIT), une plateforme technologique brevetée qui permet d’administrer des composés biologiquement actifs au système immunitaire par la peau.

L'étude de phase III, baptisée EPITOPE (EPIT in TOddlers with PEanut Allergy) va évaluer l'innocuité et l'efficacité de Viaskin Peanut chez les enfants âgés d’1 à 3 ans.

Une première partie de l'essai évaluera l'innocuité de deux doses de Viaskin Peanut chez approximativement 50 patients pendant trois mois. Sur la base des résultats obtenus, la dose sécuritaire maximale sera évaluée dans la seconde partie de l'essai pour laquelle environ 281 patients supplémentaires seront recrutés pour évaluer l’innocuité et l’efficacité de la dose identifiée contre placebo pendant 12 mois.

"Le recrutement du premier patient dans cet essai constitue une étape importante dans la recherche de solution thérapeutique pour les jeunes patients allergiques à l’arachide", a déclaré le docteur Wesley Burks, professeur de pédiatrie à la Faculté de Médecine de l'Université de Caroline du Nord et investigateur principal de l’étude EPITOPE.

Pour les analystes de Gilbert Dupont, "l’annonce de cette extension du programme clinique autour de Viaskin auprès des jeunes enfants (les résultats de l’étude chez les enfants de 4 à 11 ans étant d’ores et déjà attendus avant la fin de l’année) constitue une bonne nouvelle dans la mesure où elle confirme la confiance du groupe dans les capacités de son procédé".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...