Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DBV TECHNOLOGIES

DBV - FR0010417345 SRD PEA PEA-PME
4.180 € -37.61 % Temps réel Euronext Paris

Dbv technologies : "Notre conviction est renforcée" (Pierre-Henri Benhamou)

mercredi 25 octobre 2017 à 11h43
DBV Technologies

(BFM Bourse) - L'action DBV Technologies continuait d'évoluer sous pression mercredi cédant environ 2% (-1,7% à 45,3 euros à 10h55), deux jours après sa dégringolade de 45%. La société de biotechnologie spécialisée dans la désensibilisation aux allergies alimentaires a fortement déçu les marchés avec les résultats de l'étude clinique de phase III sur son patch Viaskin Peanut chez les enfants de 4 à 11 ans allergiques à l'arachide.

Les attentes étaient fortes, les résultats de phase 2b s'étant révélés particulièrement prometteurs. Les investisseurs étaient ainsi particulièrement confiants, la valorisation de DBV Technologies venait de dépasser les 2 milliards d'euros juste avant l'annonce des résultats, un record pour une biotech française.

Mais "les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être", reconnaît Pierre-Henri Benhamou, le PDG de la société dans l'émission Good Morning Business, présentée par Stéphane Soumier, sur BFM Business. En effet, une analyse statistique des données n'a pas révélé de différence significative entre le groupe de patients traités au Viaskin Peanut et celui ayant reçu un placébo.

Techniquement, le critère principal de l'étude n`a pas atteint la limite basse de 15% de l`intervalle de confiance tel que proposé dans le Plan d`Analyse Statistique soumis à la Food and Drug Administration américaine. L'objectif n'a pas été atteint "à deux patients près" (sur 360), nous étions absolument tout près d’y arriver", fait remarquer Pierre-Henri Benhamou.

Il y a cependant une bonne nouvelle. L'analyse de la DCR (Dose Cumulée Réactive), un des principaux critères secondaires d'évaluation de l'étude, a montré que le patch permet d'améliorer de façon significative la tolérance à l'arachide chez ces patients. Les patients traités au Viaskin Peanuts ont montré une DCR moyenne d’environ 900 mg de protéine d’arachide (médiane de 444 mg) contre 360 mg de protéine d’arachide (médiane de 144 mg) pour ceux ayant reçu un placébo.

"La différence entre les deux est extrêmement significative, loin au dessus de tout ce qu’on attendait", souligne Pierre-Henri Benhamou, qui ajoute que "la sécurité d’emploi est parfaite". Des patients à risque ayant suivi le traitement se trouvent ainsi protégés s'ils viennent à manger des aliments contenant des traces d'arachide.

"Dans cette étude, des enfants qui réagissaient à un cinquantième à un trentième de cacahuète, atteignaient au bout d'un an un seuil de réaction équivalent à 4 cacahuètes", affirme Pierre-Henri Benhamou.

Avec sa technologie d'immunothérapie par voie épicutanée (patch Viaskin) DBV Technologies est ainsi toujours persuadé de détenir la solution thérapeutique adaptée pour répondre à un besoin médical considérable, avec près de 2 millions d'enfants allergiques à l'arachide aux Etats-Unis, sans aucune option de thérapie préventive.

DBV Technologies est ainsi toujours convaincu de pouvoir mettre sur le marché son produit, et d'en capter toute la valeur. Une conviction intacte, et "au contraire renforcée par l'étude", selon Pierre-Henri Benhamou.

F. B. - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DBV TECHNOLOGIES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.80 % vs -1.64 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat