Bourse > Dbv technologies > Dbv technologies : Le plan de développement de phase III conforté
DBV TECHNOLOGIESDBV TECHNOLOGIES DBV - FR0010417345DBV - FR0010417345
75.640 € +0.01 % Temps réel Euronext Paris
75.650 €Ouverture : -0.01 %Perf Ouverture : 76.250 €+ Haut : 75.380 €+ Bas :
75.630 €Clôture veille : 35 875Volume : +0.15 %Capi échangé : 1 823 M€Capi. :

Dbv technologies : Le plan de développement de phase III conforté

(Tradingsat.com) - Oddo Securities a réitéré lundi sa recommandation d' "Achat" et son objectif de cours de 72 euros sur DBV Technologies après que la société biopharmaceutique a annoncé des résultats à 12 mois positifs de l`étude OLFUS-VIPES menée sur le patch Viaskin Peanut, son premier produit candidat.

Viaskin Peanut est un patch de désensibilisation à l'arachide. Il repose sur l'immunothérapie par voie épicutanée, ou EPIT permettant d'administrer des composés biologiquement actifs au système immunitaire sur une peau intacte tout en évitant leur passage dans le sang.

L'étude OLFUS-VIPES d'une durée de 26 mois fait suite à l`étude clinique de Phase IIb, VIPES dont les résultats, positifs, avait été publiés en septembre 2014.

Les analyses préliminaires des données de OLFUS montrent qu`en 12 mois de traitement supplémentaires avec Viaskin Peanut 250microg, le taux de patients répondeurs est passé à 70% dans l`étude OLFUS, par rapport à 50% initialement observé dans l`étude VIPES. D'autre part, aucun événement indésirable grave lié au traitement n`a été rapporté.

Ainsi, "ces résultats renforcent et amplifient les résultats positifs de l`étude VIPES. Ils confirment l'innocuité et l'efficacité à long terme du Viaskin Peanut dans le traitement de l`allergie à l'arachide", a déclaré la société spécialisée dans le traitement des allergies alimentaires.

"Le principal candidat médicament de la société montre chez les enfants que plus l’exposition est longue et plus ces jeunes patients sont désensibilisés", souligne pour sa part Oddo Securities.

Le broker évoque une "légère déception" sur l’absence d’effet visible chez l’adolescent et l’adulte. Les résultats observés dans l'étude OLFUS sont en effet les mêmes qu’au bout d’un an dans VIPES (une simple tendance chez les adolescents, pas d’effet chez les adultes).

Mais la nouvelle a selon lui "le mérite de conforter le plan de développement de phase III dans lequel DBV se concentre sur les enfants", qui représentent les "perspectives de marché les plus importantes".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI