Bourse > Dbv technologies > Dbv technologies : L'étude VIPES ne présente pas de problème de sécurité
DBV TECHNOLOGIESDBV TECHNOLOGIES DBV - FR0010417345DBV - FR0010417345
65.110 € +1.35 % Temps réel Euronext Paris
64.380 €Ouverture : +1.13 %Perf Ouverture : 65.300 €+ Haut : 64.000 €+ Bas :
64.240 €Clôture veille : 38 995Volume : +0.16 %Capi échangé : 1 569 M€Capi. :

Dbv technologies : L'étude VIPES ne présente pas de problème de sécurité

tradingsat

(Tradingsat.com) - DBV Technologies perd un peu de terrain lundi matin (-3,2% à 19,8 euros vers 9h50) après la publication de ses résultats 2013.

La société focalisée sur le traitement des allergies alimentaires (lait, arachide) a vu sa perte nette se creuser à -19,3 millions d'euros euros sur la période, contre une perte de -13 millions d'euros un an plus tôt. Une évolution qui s'explique par l'augmentation de 50% des dépenses de recherche et développement qui ont atteint 17,4 millions d'euros comparé à 11,6 millions d'euros un an plus tôt.

Pour les analystes de Gilbert Dupont, « la publication est inférieure aux attentes ». Le courtier abaisse sa recommandation sur la valeur de « Acheter » à « Accumuler », au vu également d'un potentiel de hausse devenu plus limité après la forte appréciation du titre depuis le début de l'année. Il note cependant que la trésorerie est "un peu supérieure" à ses anticipations à 39,4 millions d'euros, contre 37,5 millions d'euros attendu.

La hausse des dépenses de R&D de DBV Technologies en 2013 reflète essentiellement la conduite de l'étude internationale de phase IIb «VIPES», qui vise à démontrer l`efficacité du patch de désensibilisation à l'arachide Viaskin Peanut sur 221 patients enfants, adolescents et adultes.

A ce sujet, l'entreprise indique qu'au cours du troisième Comité de surveillance des données de «safety» qui s`est tenu le 24 février 2014, les membres de ce comité indépendant ont revu les données cliniques pour l`ensemble des 221 patients randomisés et traités dans VIPES. Le comité a conclu que lors de l`étude VIPES, Viaskin ne présentait aucun danger pour les patients et recommande de continuer l`étude selon le protocole en vigueur.

Alors que la société prévoit de publier les résultats de l`étude VIPES, après 12 mois de traitement au cours du mois d`octobre 2014, elle souligne que « le taux de sortie prématuré de l`étude est particulièrement bas puisqu'il s`élève à 4%, ce qui témoigne de l`excellente adhésion des patients au traitement ».

DBV Technologies rappelle par ailleurs que VIPES a reçu la désignation « Fast Track » par la FDA (Food and Drug Administration), processus visant à faciliter le développement et à accélérer la revue de médicaments dédiés au traitement d’affections graves voire mortelles et qui constituent des besoins médicaux insatisfaits.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...