Bourse > Credit agricole > Credit agricole : À l'achat, Natixis persiste et signe
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
14.390 € -0.96 % Temps réel Euronext Paris
14.550 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 14.585 €+ Haut : 14.275 €+ Bas :
14.530 €Clôture veille : 6 446 320Volume : +0.23 %Capi échangé : 40 955 M€Capi. :

Credit agricole : À l'achat, Natixis persiste et signe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les spécialistes de Natixis n'en démordent pas : il est toujours selon eux opportun d'acheter l'action Crédit Agricole, malgré 'un deuxième trimestre (T2) mitigé' pour cause de déception du côté du ratio de solvabilité et d'incertitude du côté de la gouvernance du groupe. L'objectif de cours associé au conseil est de 16,8 euros.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action de la caisse centrale de la banque verte dévisse de 10% sous 13 euros.

Natixis commence par saluer une 'solide' performance opérationnelle au 2e trimestre, dont les résultats sont jugés 'de très bonne qualité'. En effet, en données récurrentes et selon Natixis, le résultat net du 2e trimestre dépasse les attentes du consensus de 2,5%. 'Toutes les divisions opérationnelles affichent une performance supérieure aux attentes avec une mention spéciale pour la Banque de financement et d'investissement (BFI)', souligne la note de recherche.

Le bureau d'études ne s'inquiète pas non plus de la provision de 350 millions d'euros pour la BFI 'car (le groupe) n'est pas loin d'un accord avec l'Office of Foreign Assets Control (OFAC, autorités américaine chargée de sanctions économiques et commerciales, ndlr) sur la violation des embargos américains', indique la note.

En revanche, la note revient sur les points difficiles de la publication : la stabilité du ratio de solidité financière CET1 d'un trimestre sur l'autre, à 10,2%, 'constitue une élément négatif, notamment par rapport aux autres banques françaises', sanctionne Natixis, qui ne le surévalue pas pour autant.

Autre difficulté relevée : 'les commentaires du groupe à propos de l'évolution de la gouvernance ne sont pas assez clairs', juge la note. “Le groupe CA indique que les échanges avec la BCE ont mis en évidence des contraintes qui ne sont pas levées à ce stade. Il ne faut donc pas s'attendre à une annonce imminente', indique encore Natixis.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI