Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Contraint de réduire ses financements après la réforme du livret a
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
14.980 € +0.91 % Temps réel Euronext Paris
14.845 €Ouverture : +0.91 %Perf Ouverture : 15.000 €+ Haut : 14.815 €+ Bas :
14.845 €Clôture veille : 3 890 620Volume : +0.14 %Capi échangé : 42 635 M€Capi. :

Credit agricole : Contraint de réduire ses financements après la réforme du livret a

tradingsat

(Tradingsat.com) - Jean-Paul Chifflet, directeur général de Crédit Agricole SA, estime que le relèvement du plafond de dépôts du Livret A et du Livret de développement durable (LDD), officialisé la semaine dernière par le gouvernement, aura un « impact de 9 à 10 milliards » d'euros sur le groupe bancaire. Le dirigeant, qui a avancé ces chiffres à l'occasion de la présentation des résultats semestriels de CASA, a précisé que la banque aurait en conséquence « 3 milliards de moins l'an prochain pour financer l'économie ».

Le relèvement va probablement inciter les épargnants à privilégier les deux livrets, sans risque et défiscalisés, au détriment d'autres produits d'épargne moins intéressants. Or les banques, qui ne conservent in fine qu'une partie des encours du Livret A et du LDD (celle qui n'est pas centralisée par la Caisse des dépôts) doivent « pour pouvoir prêter aux entreprises et aux ménages […] disposer d'un volume de liquidités suffisant exigé par la réglementation », explique le quotidien en ligne.

Ce point a été soulevé hier par l'agence de notation Moody's, qui craint plus particulièrement pour BPCE, Crédit Mutuel et Crédit Agricole, qui « disposent des encours les plus importants d'épargne défiscalisée ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI