Bourse > Club mediterranee > Club mediterranee : Ardian et Fosun retirent leur offre de rachat de Club Med
CLUB MEDITERRANEECLUB MEDITERRANEE CU - FR0000121568CU - FR0000121568
24.580 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
24.600 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 791 M€Capi. :

Club mediterranee : Ardian et Fosun retirent leur offre de rachat de Club Med

Ardian et Fosun décident de retirer leur offre sur Club MedArdian et Fosun décident de retirer leur offre sur Club Med

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Le tandem composé du fonds français Ardian et du groupe chinois Fosun a annoncé jeudi sa décision de retirer son offre de rachat de Club Méditerranée, laissant pour le moment l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi seul en lice.

Les deux partenaires, qui avaient déposé il y a plus d'un an une offre de 17,50 euros par action pour reprendre le groupe de loisirs via le véhicule d'investissement Gaillon Invest, sont depuis fin juin en concurrence avec une contre-offre déposée par Andrea Bonomi.

Ce dernier propose 21 euros par action pour racheter le groupe de loisirs par l'intermédiaire du véhicule Global Resorts, valorisant Club Med à 790 millions d'euros.

Dans un communiqué de Gaillon Invest, Fosun prend toutefois soin de préciser qu'il continue de réfléchir "aux options envisageables qui serviraient le mieux" ses intérêts et ceux de Club Med, laissant du coup ouverte la possibilité d'une offre améliorée sur le groupe de loisirs.

Ardian dit aussi qu'il reste associé au groupe chinois dans ses réflexions.

"Le retrait de Gaillon ne signifie pas que Fosun et Ardian ne présenteront pas une nouvelle offre", fait remarquer une source proche du dossier.

Priée de dire si le duo Ardian-Fosun envisageait de soumettre une nouvelle offre, une porte-parole de Gaillon Invest s'est refusée à de plus amples commentaires au-delà du communiqué.

Ni Club Med ni Andrea Bonomi n'ont de leur côté pas voulu réagir au retrait d'Ardian et de Fosun.

L'offre d'Andrea Bonomi, qui a été recommandée par le conseil d'administration de Club Med avec toutefois des réserves, a été déclarée mercredi conforme par l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui doit encore préciser le calendrier et la date de clôture de l'OPA.

Selon la réglementation de l'AMF, Ardian et Fosun auront la possibilité de soumettre une nouvelle offre sur Club Med cinq jours de Bourse avant la clôture de l'offre de l'homme d'affaires italien.

NOMBREUX OBSTACLES

En Bourse, alors que le marché s'attendait ces dernières semaines à une surenchère du tandem Ardian-Fosun, l'action Club Med a ouvert en baisse. Vers 11h30, le titre abandonnait 2% à 21,02 euros, s'alignant sur le prix proposé par Andrea Bonomi.

"L'offre de Global Resorts a désormais toutes les chances d'aboutir", relèvent les analystes de Gilbert Dupont dans une note.

"La principale incertitude concerne les intentions d'Ardian et Fosun", poursuit l'intermédiaire. "L'éventualité d'une sortie de Fosun du capital du groupe pourrait ralentir le développement en Chine."

Ardian et le consortium chinois, qui détiennent respectivement 9,4% et 10,44% du Club Med et dont l'offre avait le soutien du management de l'entreprise, avaient ces derniers temps laissé entendre qu'ils pourraient s'aligner sur la contre-offre d'Andrea Bonomi, voire surenchérir.

Depuis le lancement de leur offre commune sur Club Med au printemps 2013, Ardian et Fosun ont dû affronter de nombreux obstacles mais ils avaient toujours refusé de relever leur OPA de 17,50 euros par action.

A la suite des dépôts à l'été 2013 de deux recours en justice, leur offre a dans un premier temps été suspendue pendant près de neuf mois avant d'être rouverte fin avril.

Ardian et Fosun ont ensuite été confrontés à la surenchère d'Andrea Bonomi qui était devenu cette année le premier actionnaire du groupe de loisirs en détenant jusqu'à 11,05% du capital. La participation de l'homme d'affaires italien est maintenant ramenée à 9,92%, selon un avis diffusé ce jeudi par l'AMF.

La montée progressive de l'homme d'affaires italien au capital du groupe français avait au printemps contribué à propulser l'action Club Med bien au-dessus du prix de 17,50 euros proposé par Ardian et Fosun, menaçant ainsi l'OPA du duo franco-chinois.

Compte tenu de la hausse du cours de Bourse de Club Med, la famille Benetton avait aussi décidé de ne plus apporter ses titres Club Med à l'offre d'Ardian et de Fosun.

(Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...