Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Clarins

CLR - FR0000130296 SRD PEA PEA-PME
- -

Clarins : Clarins va racheter les titres de ses actionnaires minoritaires

vendredi 27 juin 2008 à 18h32
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - La famille Courtin, qui contrôle le groupe Clarins, veut racheter les 37,26% du capital du groupe de cosmétiques qu'elle ne détient pas encore au prix de 55,50 euros par action, annonce l'Autorité des marchés financiers.

Le projet d'offre d'achat simplifié a été déposé vendredi par la Financière FC dont Christian Courtain-Clarins, président du directoire du groupe, et son frère Olivier Courtin-Clarins, directeur général, sont les deux gérants.

Le prix proposé par cette société civile dégage une prime de 26,9% sur le dernier cours de jeudi de Clarins (43,72 euros) et valorise la société à 2,26 milliards d'euros.

"Le prix proposé est légèrement inférieur à nos attentes compte tenu du potentiel d'amélioration des marges du groupe à moyen terme mais, au regard de l'environnement en matière de consommation, beaucoup d'actionnaires seront contents d'apporter leurs titres à l'offre", commente Xavier Auvergnat (Kepler).

Chez Meeschaert Gestion Privée, un gérant considère qu'il n'est "pas forcément judicieux de recourir à l'endettement aujourd'hui". Par ailleurs, il dit trouver "la valorisation en Bourse excessive et à fortiori le prix proposé". Déjà à l'écart du titre, ce gérant conseille l'apport des titres à l'offre.

UNE PORTE DE SORTIE

Sous couvert d'anonymat, un opérateur déclare que le titre a été porté par la spéculation et se trouve donc survalorisé par rapport à ses fondamentaux. Dans ces conditions, "l'offre de la famille est une porte de sortie".

Financière FC possède 51,53% du capital du huitième groupe mondial de cosmétiques et 59,71% de ses droits de vote. Les frères Clarins ainsi que leurs enfants feront directement apport à la Financière FC des 4.566.732 actions Clarins qu'ils détiennent, précise l'AMF.

Si, à l'issue de l'offre, les actions Clarins non présentées ne représentent pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de la société, la société civile demandera leur retrait obligatoire de la cote.

Christian et Olivier Courtin-Clarins ont annoncé vendredi qu'ils tiendront lundi une conférence de presse à propos de cette opération.

La suspension de la cotation de Clarins, depuis jeudi, est maintenue jusqu'à nouvel avis.

Noëlle Mennella et Juliette Rouillon, édité par Jacques Poznanski

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur Clarins en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.00 % vs +15.92 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat