Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CLARANOVA

CLA - FR0004026714 SRD PEA PEA-PME
0.825 € -0.30 % Temps réel Euronext Paris

Claranova : Comment Claranova a multiplié son chiffre d'affaires par 3 en 4 ans

CLARANOVA

(BFM Bourse) - Au plus mal en 2015, Claranova a su se réinventer en quelques années pour devenir l'une des rares entreprises françaises du numérique à dépasser les 150 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Les investisseurs saluent jeudi la publication par Claranova d’un chiffre d'affaires de 161,5 millions d'euros, en croissance de 32% à taux de change constants (+24% à taux de change courant). En début d'après-midi, l’action du leader mondial de l'impression sur mobile (via sa filiale PlanetArt) gagne plus de 6% (+6,23% à 0,913 euro à 14h40).

A 90 centimes, le titre reste certes à bonne distance de son plus haut historique en séance de 1,2230 euro du 30 janvier dernier, mais il a aussi été multiplié par 15 depuis ses plus bas de mai 2016. Une envolée spectaculaire liée au renouveau opéré par la société en quelques années, symbolisé par le changement de nom intervenu en mai 2017.

"Pour la quatrième année consécutive depuis mon arrivée, le groupe a connu une croissance très forte sur ces 12 derniers mois – en quatre ans, le chiffre d’affaires du groupe à périmètre constant aura connu un essor impressionnant, multiplié par près de trois", souligne Pierre Cesarini, directeur général du groupe Claranova.

Arrivé fin 2013 à la tête de l’entreprise, Pierre Césarini, ancien directeur marketing chez Apple dans les années 90 a en effet impulsé une véritable révolution. Le groupe qui s’appelait alors Avanquest figurait alors parmi les 20 plus grands éditeurs de logiciels français, un marché en déclin.

L'impression via mobile et l'internet des objets

Le dirigeant a immédiatement lancé en parallèle deux nouvelles activités : la première dans la mobilité avec le concept d’impression sur mobile pour la filiale PlanetArt, passée de 0 à 122 millions d’euros de chiffre d’affaires avec les applications FreePrints et Photobooks. Ces dernières proposent à leurs utilisateurs de récupérer les photos de leur smartphone avant de les imprimer et de les livrer à leur domicile.

Dans le même temps, le groupe a commencé à travailler sur l’internet des objets, via une nouvelle division myDevices. Le développement des solutions a pris trois ans, et les premières retombées sont intervenues fin 2017 avec le lancement des solutions myDevices par Dr. Peng, 4ème opérateur télécoms en Chine. MyDevices commercialise la plateforme Cayenne, qui permet de développer des solutions ou des applications en lien avec des objets connectés et de faire communiquer entre eux des objets connectés.

Le chiffre d'affaires de myDevices se limite encore à 3,7 millions d'euros mais le potentiel pourrait être important. "Il n’est pas possible de quantifier aujourd'hui ce que pourrait devenir le marché de l’internet des objets dans le futur. En tout cas, il est sûrement beaucoup plus important que le marché de l’impression sur mobile", expliquait en début d'année Pierre Cesarini dans un entretien à BFM Bourse.

Repositionnement de la branche logiciels

Quant à la filiale historique Avanquest, son activité logicielle (utilitaires, création de site web, logiciel de photo et vidéo, ...) a d’abord été redimensionnée avant d’être réorientée vers la monétisation de trafic sur Internet, avec succès. Son chiffre d'affaires a bondi de 50% à 57,9 millions d'euros à l'exercice 2017/2018. Pour accélérer cette mutation, Claranova a acquis cet été le groupe canadien détenant les activités Upclick (gestion de transactions en e-commerce), Lulu Software (applications PDF) et Adaware (solutions antivirus).

De fait "[la] croissance [du groupe] est aujourd’hui portée par trois activités ayant chacune devant elle un potentiel considérable autour d’une stratégie" souligne Pierre Cesarini "convaincu que cette progression va continuer dans les années à venir".

Claranova n'a cependant pas encore communiqué l'ensemble de ses résultats ni donné d'indication sur sa rentabilité sur l'exercice 2017/2018. Au cours du premier semestre, Claranova affichait une perte nette part du groupe de 0,3 million d'euros pour un chiffre d'affaires de 89,9 millions d'euros. Le groupe affichait une perte de 11 millions d'euros pour l'année 2016/2017, en amélioration après une perte nette de 28,6 millions d'euros en 2015/2016. Les résultats annuels complets de Claranova pour l'exercice 2017/2018 seront publiés le 2 octobre prochain. Par ailleurs, si l'action Claranova a progressé de près de 85% depuis janvier, elle reste en repli de 29% sur 5 ans.

François Berthon - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CLARANOVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse

Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.50 % vs +7.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat