Bourse > Cegedim > Cegedim : Semestre pénalisé par un décalage de commandes
CEGEDIMCEGEDIM CGM - FR0000053506CGM - FR0000053506
25.480 € +3.96 % Temps réel Euronext Paris
24.500 €Ouverture : +4.00 %Perf Ouverture : 25.650 €+ Haut : 24.500 €+ Bas :
24.510 €Clôture veille : 1 435Volume : +0.01 %Capi échangé : 357 M€Capi. :

Cegedim : Semestre pénalisé par un décalage de commandes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Cegedim, entreprise de technologies et de services spécialisée dans le domaine de la santé, enregistre un chiffre d'affaires consolidé sur le premier semestre 2013 de 437,2 millions d'euros, en recul de 3,5% en données publiées et de 2,8% en données comparables par rapport à la même période en 2012, et un EBITDA de 55,4 millions d'euros, en recul de 18,9% par rapport au premier semestre 2012.

La marge d'EBITDA s'établit à 12,7% contre 15,1% un an plus tôt. Le résultat net consolidé part du groupe correspond à une perte de 12,8 millions d'euros contre une perte de 102,6 millions d'euros un an plus tôt. La perte courante par action est de 0,6 euro contre 1,01 euro sur la même période en 2012.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 25,9 millions d'euros, en baisse de 11,6 millions d'euros par rapport au premier semestre 2012, la marge passant de 8,3% à 5,9%.

Après un premier trimestre satisfaisant, le deuxième trimestre a été marqué, plus particulièrement en juin, par de nombreux décalages de commandes impactant les divisions CRM et données stratégiques et Professionnels de santé, et ce, dans un environnement de marché difficile. Par contre, la division Assurances et services continue de progresser.

Ces décalages de commandes ont entraîné un recul du chiffre d'affaires sur le premier semestre, impactant négativement l'EBITDA. Cependant, ce phénomène est atténué par la baisse des charges opérationnelles (achats consommés, charges externes et frais de personnel) de sept millions d'euros suite à la mise en place des plans d'amélioration de la performance en 2011 et 2012, et des efforts continus de maîtrise des coûts. Cette baisse des coûts s'est poursuivie au deuxième trimestre.

Le second semestre devrait, du fait du report des commandes, être en hausse en termes de chiffre d'affaires et d'EBITDA par rapport à la même période en 2012. Ainsi, le groupe anticipe, pour 2013, une stabilité de son chiffre d'affaires et une amélioration de 50 points de base de sa marge opérationnelle courante.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...