Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CARREFOUR

CA - FR0000120172 SRD PEA PEA-PME
15.870 € -0.31 % Temps réel Euronext Paris

Carrefour : Carrefour réalise un solide premier trimestre et va racheter une partie de ses propres actions

mercredi 21 avril 2021 à 09h09
Carrefour domine le palmarès du CAC mercredi matin

(BFM Bourse) - Le distributeur a vu ses ventes progresser de 4,2% sur les trois premiers mois de l'année, ce qui constitue une performance solide au vu du niveau d'activité enregistré à la même période l'an dernier. Carrefour a par ailleurs annoncé son premier programme de rachat d'actions depuis 2010.

Porté par le dynamisme observé sur ses principaux marchés (France, Espagne, Amérique du Sud), le distributeur français est parvenu à faire croître ses ventes de 4,2% en nombre de magasins comparables -indicateur privilégié du secteur- à 18,6 milliards d'euros au premier trimestre. Ce qui n'était pas une mince affaire compte tenu de la base de comparaison, Carrefour ayant bénéficié des achats de précaution dans le contexte de la crise sanitaire pour voir ses ventes progresser de près de 8% entre janvier et mars 2020.

Cité dans le communiqué publié mardi soir, le PDG du groupe Alexandre Bompard se félicite de la "dynamique commerciale soutenue" observée sur les trois premiers mois de l'année, pointant par ailleurs "des gains de parts de marché dans nos principaux pays". "C'est notamment le cas en France; où nous surperformons le marché dans tous les formats" constate-t-il.

Le marché domestique, qui représente près de la moitié (49,3%) des ventes du groupe, "affiche une croissance comparable trimestrielle robuste" (+3,5%) estime Carrefour, qui "surperforme au sein de chacun des circuits de référence : hypermarchés, supermarchés, proximité et Drive". "Il s’agit du meilleur trimestre en tendance de part de marché en France depuis quatre ans, avec une progression de +0,2 point" est-il également indiqué. Cette croissance est par ailleurs restée "solide" sur les deux premiers semaines d'avril.

Parmi les priorités fixées par le groupe dans son plan stratégique "Carrefour 2022" annoncée en 2018 figurait aussi le développement d'un "univers omnicanal de référence". A cet égard, le distributeur fait part d'un bond de 56% du e-commerce alimentaire au premier trimestre, après une flambée de 46% entre janvier et mars 2020. Carrefour a en outre poursuivi l'expansion de ses formats de croissance ave l'ouverture de 559 magasins de proximité (incluant les magasins Bio c’Bon, Wellcome et une partie des magasins Supersol). Le groupe dispose ainsi d'un parc de 13.595 magasins sous enseigne au 31 mars 2021, contre 13.048 à fin décembre 2020.

La progression des ventes est également importante en Amérique latine, notamment au Brésil malgré "l'annulation des festivités du carnaval, une décélération de l'inflation alimentaire et l'instauration de nouvelles mesures restrictives en mars pour lutter contre la pandémie", relève le groupe. À changes courants toutefois, une fois prise en compte la dépréciation du real brésilien et du peso argentin, les revenus de Carrefour s'affichent en baisse de 4,5% par rapport à 2020, précise l'entreprise.

Fort de ce début d'année rassurant, le n°1 européen de la grande distribution, qui s'est renforcé le mois dernier au Brésil avec le rachat de Grupo BIG pour 1,1 milliard d'euros, a confirmé ses objectifs financiers et opérationnels dans le cadre de son plan stratégique. "Notre confiance dans la bonne marche de notre plan de transformation comme dans notre capacité à générer un cash-flow élevé est encore renforcée", a même souligné Alexandre Bompard.

Parmi les nombreux objectifs financiers et opérationnels énoncés par le groupe, on peut notamment citer ceux des 2.700 ouvertures de magasins de proximité à horizon 2022, d'un cash-flow libre net d’un niveau supérieur à un milliard d'euros par an dès 2021 ou encore un niveau annuel d’investissements compris entre 1,5 et 1,7 milliard d'euros. Carrefour s'est également fixé des objectifs en termes de e-commerce (4,2 milliards d'euros de volume brut de marchandise) et de produits bio (4,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires).

"En ligne avec notre politique d’allocation de capital, nous saisissons l’opportunité offerte par les conditions actuelles de marché pour annoncer un rachat d’actions", a ajouté Alexandre Bomprd. Ce programme, le premier depuis 2010, porte sur 500 millions d'actions, soit "environ 4%" de sa capitalisation boursière. Cette décision "reflète la confiance de la direction dans la performance opérationnelle du groupe (...) et s’inscrit dans le cadre de la politique d’allocation de capital annoncée le 18 février dernier, visant à atteindre un équilibre adéquat entre poursuite des investissements, croissance externe et retour aux actionnaires". Rappelons que les rachats d'actions sont une forme de rémunération des actionnaires, l'objectif étant d'accroître mécaniquement le bénéfice par action.

En Bourse, le titre du distributeur réagit très bien à ce point d'activité trimestriel et à l'annonce de ce programme, affichant la meilleure performance de l'indice phare peu après 10h avec un gain de 3,8% à 15,665 euros. Il revient ainsi à un sommet depuis mi-janvier dernier, lorsque la proposition de rachat du canadien Couche-Tard avait propulsé le titre à un plus haut depuis l'été 2019, avant que le gouvernement français n'oppose son veto à l'opération.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CARREFOUR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat