Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CARMAT

ALCAR - FR0010907956 SRD PEA PEA-PME
16.760 € -3.01 % Temps réel Euronext Paris

Carmat : L'arrêt des implantations du cœur Aeson pèse sur l'action Carmat

lundi 6 décembre 2021 à 09h04

(BFM Bourse) - Déjà en recul de plus de 4% vendredi, le cours de Carmat plonge de plus de 10% lundi matin tandis que la medtech française a annoncé à la veille du week-end suspendre les implantations de son cœur artificiel "suite à la survenance d'un problème qualité".

Nouvel accroc au parcours boursier de Carmat, la société de technologies médicales française à l'origine d'une prothèse cardiaque commercialisée sous la marque Aeson pour la première fois cet été, treize ans après la fondation de la société et près de trente ans depuis le début de la collaboration entre le professeur Carpentier et la société Matra (d'où le nom de l'entreprise). A l'ouverture de la séance lundi, son cours de Bourse a chuté de près de 24% consécutivement à l'annonce vendredi soir de la suspension volontaire des implantations du cœur artificiel. L'action Carmat a rapidement réduit ses pertes toutefois, ne cédant plus que 11,16% à 21,50 euros au bout d'une demi-heure de cotations.

Invoquant la survenance d'un "problème qualité ayant affecté certaines de ses prothèses", l'entreprise a fait savoir qu'elle avait décidé de suspendre" temporairement, à titre préventif", les implantations de sa prothèse baptisée Aeson. Détenteur depuis 2020 du marquage CE autorisant la commercialisation en Europe, ce cœur artificiel total -TAH pour Total Artificial Heart, c'est-à-dire une prothèse remplaçant les deux ventricules défaillants à la différence des dispositifs d'assistance ventriculaire- est le second à être mis sur le marché après la prothèse de Syncardia, de conception beaucoup plus ancienne et moins performante. Implanté pour la première fois en 1982, ce premier TAH, plus lourd et bruyant que celui de Carmat étant donné sa technologie pneumatique, tout en n'offrant qu'une autonomie limitée, représente environ 50 implantations à l'année.

Aeson a de son côté été commercialisé pour la première fois cet été en Italie, puis en Allemagne, ce qui a permis à Carmat de générer pour la première fois un chiffre d'affaires.

"Les problèmes de qualité constituent des événements habituels dans le cycle de vie des dispositifs médicaux, tout particulièrement dans les phases de montée en capacité de la production. La suspension temporaire des implantations d'Aeson, que nous avons prise volontairement, va nous permettre d'analyser sereinement le problème qui est survenu et d'en tirer les conclusions", a expliqué Stéphane Piat, le directeur général de Carmat. Les spécialistes de Carmat investigueront la problème, dont la nature n'a pas été précisée, conformément au protocole prévu et l'entreprise assure qu'elle communiquera dès qu'elle sera en mesure de le faire sur la reprise de ses implantations.

"La qualité d'Aeson et la sécurité des patients demeurent notre première priorité, et je reste très confiant dans la capacité de notre cœur artificiel à représenter une solution pour les patients souffrant d'insuffisance cardiaque avancée, confrontés au manque notoire de greffons humains disponibles", a conclu le dirigeant.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CARMAT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +41.29 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat