Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAPGEMINI

CAP - FR0000125338 SRD PEA PEA-PME
133.150 € -0.60 % Temps réel Euronext Paris

Capgemini : Capgemini va retirer Altran de la cote après le succès de l'OPA réouverte en mars

mercredi 1 avril 2020 à 14h03
Capgemini parvient à prendre le contrôle total d'Altran

(BFM Bourse) - Le géant de l'informatique francais Capgemini a réussi à rassembler 97,19% du capital du groupe de technologie Altran dans son OPA amicale et demande son retrait de la cote, a annoncé mercredi l'Autorité des marchés financiers

Snobée par une partie des actionnaires d'Altran lors de sa première phase à l'automne, l'offre de Capgemini a bénéficié de l'effondrement des marchés boursiers provoquée par la crise du coronavirus, qui a rendu le prix proposé beaucoup plus attractif. Capgemini a en effet annoncé mercredi le succès de son offre sur Altran, dont il détient désormais 97,19% du capital, et ajoute qu'il va demander à l'Autorité des marchés financiers (AMF) que les actions restantes soient retirées de la cote dans le cadre d'une procédure de retrait obligatoire. L'AMF précise dans son communiqué que "la suspension de la cotation des actions Altran est maintenue jusqu'à nouvel avis".

Le succès de l'OPA dévoilée en juin dernier par Capgemini met fin à un long feuilleton marqué par un bras de fer avec le fonds américain Elliott, qui a longtemps fait obstacle au rachat avant de renoncer le 18 mars dernier, après avoir pris acte du rejet par la justice du recours déposé par certains minoritaires.

Pour rappel, la cour d’appel de Paris a rejeté mi-mars les recours formés à l’encontre de la décision de conformité de l’offre publique d’achat de Capgemini visant les actions Altran Technologies. Par conséquent, et conformément aux engagements pris par le groupe informatique quant à la réouverture de son offre, l'OPA sur Altran avait été réouverte du 16 au 27 mars.

Capgemini indique qu'il "dispose d’un financement relais de 4,4 milliards d’euros pour réaliser cette acquisition, avec une maturité pouvant être étendue jusqu’en juin 2021"". Compte tenu des 11,43% du capital d’Altran déjà acquis en 2019 pour 0,4 milliard d’euros en utilisant la trésorerie du Groupe, ce crédit relais couvre en totalité l’acquisition en 2020 des 88,57% restants (retrait obligatoire compris) soit 3,3 milliards d’euros" détaille le groupe.

"Une bonne nouvelle dans le contexte inatendu et difficile"

"Nous sommes satisfaits de l’issue de cette OPA amicale dont le succès nous permet de détenir plus de 98% du capital (à l’issue du règlement-livraison de la réouverture, prévu le 8 avril 2020, Capgemini détiendra 98,15% du capital et au-moins 98,03% des droits de vote d’Altran, NDLR) nous donnant ainsi accès à tous les leviers de création de valeur. Nous remercions tous les actionnaires d’Altran qui ont apporté leurs titres et qui ont ainsi validé le bien-fondé de notre stratégie et du projet industriel que nous proposons" se réjouissent Paul Hermelin, PDG de Capgemini et Aiman Ezzat, qui deviendra directeur général à l’issue de l’assemblée générale du 20 mai 2020. Les deux dirigeants saluent une "bonne nouvelle arrive dans le contexte inattendu et difficile que nous vivons avec cette pandémie".

"Aujourd’hui, notre priorité absolue est de préserver la santé et la sécurité de nos employés, de nos partenaires et de nos clients, tout en assurant la continuité des activités" ajoutent-ils, précisant que "des mesures ont été prises pour que la grande majorité de nos collaborateurs à travers le monde soient en capacité de travailler efficacement depuis leur domicile". "Le ratio de télétravail pour Capgemini et Altran atteint aujourd’hui près de 90% précisent Paul Hermelin et Aiman Ezzat, dans le communiqué publié par le premier groupe français de services du numérique.

Création d'un leader mondial et synergie

Ils poursuivent: "Le groupe ainsi constitué bénéficiera d’une capacité unique à accompagner les acteurs industriels et technologiques dans leur transformation digitale". "Capgemini va désormais prendre le leadership sur le segment très prometteur de la transformation digitale des entreprises industrielles et technologiques, que nous appelons "Intelligent Industry"".

Les deux groupes rappellent qu'ils disposent en outre "d’une culture d’entreprise et de modèles opérationnels proches qui faciliteront le processus d’intégration" et que les deux bénéficieront "d’une agilité accrue pour mettre en place un processus d’intégration".

Capgemni rappelle que "ces synergies sont estimées entre 70 et 100 millions d’euros avant impôts en année pleine" et "seront pleinement réalisées à un horizon de 3 ans". "À la même échéance, les synergies commerciales, alimentées par la complémentarité des expertises et le développement d’offres sectorielles innovantes, devraient générer un chiffre d’affaires annuel additionnel compris entre 200 et 350 millions d’euros" conclut le groupe.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CAPGEMINI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +14.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat