Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BP Amoco

BPLC - GB0007980591 SRD PEA PEA-PME
- -

Bp amoco : Malgré la chute, morgan stanley toujours à l'achat

jeudi 10 juin 2010 à 11h49
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Morgan Stanley confirme ce matin son conseil de 'surpondérer' sur l'action du groupe pétrolier britannique BP actuellement plombé par le marée noire du golfe du Mexique, l'objectif de cours associé étant de 600 pence. Ses analystes ajoutent que 'le marché intime au conseil d'administration de BP de réagir maintenant' et non d'attendre la publication des résultats du 2ème trimestre, le 27 juillet. Ce matin, le titre est tombé jusqu'à un point bas de 345 pence, à son plus bas niveau de 13 ans malgré la déclaration d'une tonalité rassurante publiée par le groupe ce matin. A cette heure, il cède 3,7% à 376 pence.

Selon Morgan Stanley, la valorisation actuelle du titre correspond à celle de son pire scénario. L'administration américaine continue de mettre la pression sur le groupe à qui davantage de transparence est demandée relativement au processus d'indemnisation. 'L'incertitude quant au maintien du dividende pèse également sur le titre', ajoutent la note de recherche. Au prix actuel du titre, le marché anticipe une suspension puis un abattement significatif du dividende (0,14$ par trimestre dernièrement).

Selon Morgan, c'est maintenant que le management doit annoncer comme il compte régler les dommages présents et futurs liés à cette catastrophe, d'autant que l'administration US se montre de plus en plus 'frustrée'. Le management a aussi besoin du soutien du conseil d'administration. 'A défaut, la pression politique pourrait continuer à l'emporter sur la valeur fondamentale', estime Morgan Stanley. Le titre ne se paie que 4,4 fois ses bénéfices estimatifs pour 2010.

A l'avenir, encore faut-il que les différents procédés mis en place par BP permettent de récupérer davantage de pétrole (15.600 barils/jour actuellement, puis 28.000 barils/jour à terme). A court terme, il est probable que le flux de nouvelles pèse sur le titre, en raison notamment des conséquences et du coût du nettoyage des côtes. En effet, la fuite s'avère bien plus importante que les premières estimations ne le signalaient. Une amélioration devrait ensuite se profiler.

Morgan indique enfin qu'un exclusion de BP des Etats-Unis n'a pas grand sens, et qu'une consolidation non plus.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BP Amoco en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+325.90 % vs +11.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat