Bourse > Bouygues > Bouygues : L'avis d'un analyste sur la dernière offre de Bouygues
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
36.075 € -1.72 % Temps réel Euronext Paris
36.515 €Ouverture : -1.20 %Perf Ouverture : 36.515 €+ Haut : 36.065 €+ Bas :
36.705 €Clôture veille : 147 006Volume : +0.04 %Capi échangé : 12 890 M€Capi. :

Bouygues : L'avis d'un analyste sur la dernière offre de Bouygues

tradingsat

(Tradingsat.com) - Que faut-il penser de la nouvelle amélioration de l'offre de Bouygues sur SFR ? Bouygues a proposé ce matin à Vivendi d'augmenter la partie en numéraire de son offre de 1,85 milliard d'euros pour la porter de 13,15 milliards d'euros à 15,0 milliards d'euros (sans incidence sur le niveau d`endettement de la nouvelle entité dont le profil resterait Investment Grade).

Le conglomérat augmente par ailleurs la valorisation totale offerte à Vivendi pour SFR en lui octroyant une participation de 10% du capital du nouvel ensemble ayant une valeur de 1 milliard d`euros avant synergies.

Cette offre valorise ainsi SFR pour Vivendi à 16 milliards d`euros avant synergies et 16,5 milliards d'euros en intégrant les 5 milliards d`euros de synergies sécurisées grâce aux économies résultant de la cession du réseau à Free.

De plus, Bouygues a offert à Vivendi un complément de prix éventuel de 500 millions d`euros susceptible de porter la valeur totale de SFR à 16,5 milliards d`euros avant synergies.

Ainsi, "la nouvelle offre de Bouygues est améliorée sur 3 critères : le montant de la soulte, le complément de prix éventuel et la liquidité de la part payée en titres, désormais de 10% seulement et donc plus facile à céder", analyse CM-CIC Securities.

Toutefois, la valeur totale de 16,6 milliards d'euros estimée par le broker pour cette nouvelle offre, hors complément de prix, est "inchangée par rapport à la précédente". De plus elle "n’apporte aucune garantie supplémentaire sur le risque réglementaire", souligne CM-CIC Securities. L'autorisation de l’Autorité de la Concurrence pour fusionner SFR avec Bouygues Télécom restera difficile à obtenir.

Pour autant, le choix d'Altice-Numericable comporterait aussi certains risques.

CM-CIC Securities fait remarquer en effet qu' "en choisissant Altice-Numericable dès aujourd’hui et en l’absence de nouveaux coups de théâtre, Vivendi et ses mandataires sociaux prendraient le risque de poursuites judiciaires de la part de Bouygues et/ou de certains actionnaires minoritaires".

Le courtier rappelle pour mémoire que l’offre de Numericable s’élève à 11,75 milliards d'euros plus 32% du capital de la nouvelle entité qu'il évalue à 10,5 milliards d'euros, soit une valeur totale de 5,1 milliards d'euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI