Bourse > Bouygues > Bouygues : L'avis d'un analyste sur la dernière offre de Bouygues
BOUYGUESBOUYGUES EN - FR0000120503EN - FR0000120503
38.595 € -0.48 % Temps réel Euronext Paris
38.850 €Ouverture : -0.66 %Perf Ouverture : 38.910 €+ Haut : 38.435 €+ Bas :
38.780 €Clôture veille : 1 162 040Volume : +0.33 %Capi échangé : 13 698 M€Capi. :

Bouygues : L'avis d'un analyste sur la dernière offre de Bouygues

tradingsat

(Tradingsat.com) - Que faut-il penser de la nouvelle amélioration de l'offre de Bouygues sur SFR ? Bouygues a proposé ce matin à Vivendi d'augmenter la partie en numéraire de son offre de 1,85 milliard d'euros pour la porter de 13,15 milliards d'euros à 15,0 milliards d'euros (sans incidence sur le niveau d`endettement de la nouvelle entité dont le profil resterait Investment Grade).

Le conglomérat augmente par ailleurs la valorisation totale offerte à Vivendi pour SFR en lui octroyant une participation de 10% du capital du nouvel ensemble ayant une valeur de 1 milliard d`euros avant synergies.

Cette offre valorise ainsi SFR pour Vivendi à 16 milliards d`euros avant synergies et 16,5 milliards d'euros en intégrant les 5 milliards d`euros de synergies sécurisées grâce aux économies résultant de la cession du réseau à Free.

De plus, Bouygues a offert à Vivendi un complément de prix éventuel de 500 millions d`euros susceptible de porter la valeur totale de SFR à 16,5 milliards d`euros avant synergies.

Ainsi, "la nouvelle offre de Bouygues est améliorée sur 3 critères : le montant de la soulte, le complément de prix éventuel et la liquidité de la part payée en titres, désormais de 10% seulement et donc plus facile à céder", analyse CM-CIC Securities.

Toutefois, la valeur totale de 16,6 milliards d'euros estimée par le broker pour cette nouvelle offre, hors complément de prix, est "inchangée par rapport à la précédente". De plus elle "n’apporte aucune garantie supplémentaire sur le risque réglementaire", souligne CM-CIC Securities. L'autorisation de l’Autorité de la Concurrence pour fusionner SFR avec Bouygues Télécom restera difficile à obtenir.

Pour autant, le choix d'Altice-Numericable comporterait aussi certains risques.

CM-CIC Securities fait remarquer en effet qu' "en choisissant Altice-Numericable dès aujourd’hui et en l’absence de nouveaux coups de théâtre, Vivendi et ses mandataires sociaux prendraient le risque de poursuites judiciaires de la part de Bouygues et/ou de certains actionnaires minoritaires".

Le courtier rappelle pour mémoire que l’offre de Numericable s’élève à 11,75 milliards d'euros plus 32% du capital de la nouvelle entité qu'il évalue à 10,5 milliards d'euros, soit une valeur totale de 5,1 milliards d'euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...