Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BOIRON

BOI - FR0000061129 SRD PEA PEA-PME
39.950 € -2.08 % Temps réel Euronext Paris

Boiron : L'action Boiron flanche alors que le sort de l'homéopathie est toujours en question

lundi 29 avril 2019 à 10h33
Le sort de l'homéopathie en question, l'action Boiron recule

(BFM Bourse) - Le géant français de l'homéopathie a fait part vendredi après Bourse d'un recul de 10% de ses ventes au cours des trois premiers mois de l'année, notamment en France et en Amérique du Nord. Parallèlement, les produits homéopathiques sont de plus contestés et pourraient être prochainement déremboursés. Le titre Boiron flanche.

Vers 9h45, l'action Boiron cède 2,9% à 48,55 euros et creuse ainsi ses pertes sur les deux derniers mois, au cours desquels le spécialiste tricolore de l'homéopathie a vu sa valeur boursière fondre de 15%. Le repli du jour intervient alors que le groupe français coté sur le CAC Small depuis 1987 a dévoilé, vendredi après Bourse, des résultats trimestriels en net recul.

Le chiffre d'affaires enregistré par le groupe au cours des trois premiers mois de l'exercice en cours a atteint 143,3 millions d'euros, en baisse de 10,8% à taux de changes constants. Ce recul des ventes a été particulièrement prononcé dans l'Hexagone (-9,3%), et encore plus en Amérique du Nord (-26% sur un an) où le groupe a subi un effet de base significativement défavorable alors que les ventes avaient bondi de 62,9% au premier trimestre 2018.

Le groupe familial (66% du capital est détenu par la famille Boiron) précise, dans son communiqué, que "les ventes (mondiales, NDLR) de ce trimestre restent cependant supérieures de 5,6 millions d'euros au niveau atteint au premier trimestre 2017".

Incertitudes sur l'avenir de l'homéopathie

Pour les analystes d'Oddo BHF, qui passent le secteur pharmaceutique en revue lundi matin, "le momentum demeure négatif et les incertitudes entourant le sort de l'homéopathie en France (qui représente encore plus de 55% des revenus du groupe) pèsent sur les perspectives bénéficiaires et la perception du titre". Pour cette raison, le broker franco-allemand abaisse sa cible de 59 à 50 euros sur le titre Boiron. Les analystes d'Oddo indiquent en outre que le recul du chiffre d'affaires au premier trimestre a été "plus prononcé qu'attendu", ce qui pousse le bureau d'études à revoir à la baisse sa guidance de résultat opérationnel annuel, qu'il attend désormais "inférieur à celui de 2018 (106 millions d'euros, NDLR)".

"Depuis plusieurs mois, l'homéopathie fait l'objet d’attaques injustifiées et de contre-vérités alors que 85 % des médecins généralistes libéraux déclarent prescrire de l’homéopathie à leurs patients (enquête IPSOS mars 2019)" estime le laboratoire français dans son communiqué. Ces critiques ont d'ailleurs poussé, début avril dernier, les laboratoires Boiron, Lehning, Weleda et 15 autres acteurs du monde de la santé, à lancer une campagne médiatique pro-homéopathie. Baptisée "Mon homéo, mon choix", cette pétition qui a pour objectif le maintien du remboursement de l'homéopathie connaît toutefois pour l'heure un succès limité puisqu'elle n'a recueilli que quelque 238.000 signatures.

En août dernier, après une tribune au vitriol de médecins pointant du doigt l'inefficacité de l'homéopathie, le ministère de la Santé avait demandé à la Haute autorité de santé (HAS) de donner son avis sur le bien-fondé du remboursement de ces produits. Déjà, en mai 2018, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, déclarait sur France Inter que "l'homéopathie pourrait rentrer dans le droit commun, si elle est utile, elle sera toujours remboursée, sinon, elle arrêtera de l'être". Initialement réclamé pour février, l’avis de la HAS n'est finalement attendu que pour le mois de juin, et les critères d'évaluation seront notamment "l'efficacité" des médicaments homéopathiques et leur "intérêt pour la santé publique".

Si un déremboursement total serait un gros coup dur pour Boiron, les analystes d'Oddo estiment que "le scénario le plus probable reste celui d'une baisse du taux de remboursement". Pour rappel, celui-ci avait déjà été abaissé de 65 à 35% en juin 2004.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BOIRON en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat