Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BOEING COMPANY

BA - US0970231058 SRD PEA PEA-PME
- -

Boeing company : La crise du 737 MAX coûtera au moins 1 milliard de dollars à Boeing

mercredi 24 avril 2019 à 16h45
Boeing progresse légèrement à Wall Street

(BFM Bourse) - Le géant aéronautique américain renonce à remplir ses objectifs financiers 2019 et livre une première estimation de ce que lui coûtera l'immobilisation actuelle et l'éventuelle remise en service du 737 MAX. Alors que Boeing tente de circonscrire les conséquences financières des deux catastrophes aériennes impliquant l'appareil, il peut néanmoins compter sur la solidité de ses activités dans la défense et le succès du 787.

En tentant d'apporter de la visibilité quant aux coûts engendrés par la suspension de l'autorisation de vol du 737 MAX, Boeing enregistre un rebond de 1,14% en Bourse mercredi en début de séance à Wall Street. L'action reste néanmoins à la traîne par rapport à son indice de référence, ayant perdu 15% en moins de deux mois, depuis le second crash d'un 737 MAX, la nouvelle version du best-seller du groupe.

Le groupe de Seattle a annoncé qu'il enregistrait des progrès constants dans ses efforts pour obtenir la certification d'une mise à jour du logiciel chargé de gérer le dispositif de stabilisation de l'appareil, lequel est suspecté par les enquêteurs d'avoir contribué à l'écrasement d'un appareil de la compagnie indonésienne Lion Air en octobre 2018 puis d'un exemplaire d'Ethiopian Airlines en mars, provoquant la mort de 346 personnes au total. La priorité du groupe est de remettre le 737 MAX en service et de regagner la confiance de ses clients, des autorités aériennes et des passagers, a expliqué le PDG Dennis Muilenburg, tout en reconnaissant que le groupe vivait une période difficile. Dès lors, Boeing ne sera pas en mesure d'atteindre les objectifs financiers qu'il s'était fixé pour l'exercice en cours.

Dans un premier temps, l'avionneur s'attend à enregistrer au moins 1 milliard de dollars de charges liées à des coûts de production plus importants que prévu pour le programme MAX (version remotorisée du célèbre 737) et à des charges relatives à l'amélioration du logiciel et à la formation des pilotes. Certains analystes estiment pour leur part qu'il pourrait en coûter jusqu'à 3 milliards de dollars au groupe américain, en tenant compte d'éventuels dommages à verser aux familles des victimes.

Début janvier, Boeing s'attendait à livrer plus de 900 appareils au total cette année, visant à accélérer la cadence du 737 MAX de 52 à 57 exemplaires par mois. Après la catastrophe du vol 302 Ethiopian Airlines, le rythme a en fait été ramené à 42 exemplaires mensuels (376 ont été livrés à ce stade, pour l'heure tous immobilisés). En outre, alors que le programme avait enregistré le plus rapide démarrage commercial jamais vu dans l'industrie aéronautique, avec plus de 5000 commandes à ce jour, aucune n'a été enregistrée le mois dernier, du jamais vu en sept années.

La baisse des livraisons du 737 MAX a donc affecté le chiffre d'affaires du premier trimestre, le groupe n'ayant livré que 149 avions sur la période, au lieu de 184 au premier trimestre 2018. Mais les ventes du 787 (un appareil plus onéreux), la bonne tenue du segment militaire, avec des gains de contrat auprès de l'US Navy, de la Royal Air Force et de la Marine royale norvégienne, et de l'activité de maintenance, ont permis de limiter le repli des revenus à -2%, soit 22,917 milliards de dollars sur la période. Le bénéfice net de Boeing a dans le même temps reculé de 13%, à 2,149 milliards de dollars, tandis que le cash-flow disponible a chuté à 2,788 milliards de dollars.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BOEING COMPANY en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat