Bourse > Boeing co > Boeing co : Le PDG réagit à l'injonction du régulateur US / B787
BOEING COBOEING CO BA - US0970231058BA - US0970231058
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Boeing co : Le PDG réagit à l'injonction du régulateur US / B787

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le PDG de Boeing, Jim McNerney, a réagi hier soir après que l'autorité américaine de l'aviation civile, la Federal Aviation Administration (FAA), ait émis une consigne de navigabilité d'urgence en raison des risques d'incendie liés aux batteries des appareils Boeing 787. La FAA demande aux compagnies aériennes américaines de 'cesser temporairement d'utiliser l'appareil'. 'Avant la reprise des vols, les compagnies américaines utilisant des B787 devront (à savoir pour l'instant, United Airlines et ses 6 avions, ndlr) apporter la preuve à la FAA que ces batteries sont sûres', indique le régulateur.

Hier soir à Wall Street, l'action Boeing a terminé en baisse de 3,4% à 74,3 dollars dans un marché stable.

Cette décision fait suite à l'avarie rencontrée par un B787 à Boston, le 7 janvier dernier, et aux incidents similaires survenus ailleurs dans le monde sur ce type d'appareil.

Le patron de l'avionneur américain, Jim McNerney, a réaffirmé que 'la sécurité des passagers et des équipages à bord des avions est notre plus haute priorité'. La compagnie va faire en sorte, avec la FAA, de trouver des solutions 'aussi vite que possible'.

'Nous sommes confiants dans la sûreté du 787 et sommes certains de l'intégrité globale de l'appareil', ajoute M. McNerney, qui 'regrette profondément l'impact des évènements récents sur les programmes d'exploitation de nos clients, et la gêne occasionnée pour les passagers'.

Pour mémoire, le B787 'Dreamliner' est le dernier né des avions longs courriers du groupe aéronautique civil et militaire américain, qui met en avant son côté économique grâce notamment au recours massif aux matériaux composites, soit '50% de la structure de l'appareil'.

Il s'agit d'un avion bimoteur dont l'une des deux versions, le B787-8 Dreamliner (prix catalogue : 206,8 millions de dollars), peut emporter de 210 à 250 passagers jusqu'à 14.200 à 15.200 km. Le 787-9 (prix catalogue : 243,6 millions de dollars), lui, a une capacité de 250 à 290 passagers, pour une autonomie de 14.800 à 15.750 km, selon la compagnie.

Lancé en avril 2004, le programme 787 vient d'enregistrer ses premières livraisons, à des compagnies aériennes japonaises notamment.

Selon le carnet de commandes de Boeing, 50 B787 ont été commandés en 2012, après 45 en 2011, 36 en 2010 et 24 en 2009.

A fin décembre 2012, Boeing totalisait 848 commandes de B787 (dont 523 B787-8 et 325 B787-9), ainsi que 48 livraisons.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI