Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BCI NAVIGATION

BNA - FR0000076192 SRD PEA PEA-PME
0.000 € 0.00 %

Bci navigation : Le point sur la feuille de route !

mercredi 4 avril 2007 à 14h37
BFM Bourse

(BFM Bourse) - Attendue impatiemment par les investisseurs, la feuille de route promise pour la fin du trimestre par Bruno Coiffet, le PDG de BCI Navigation a été publiée ce mercredi. Elle reçoit un accueil mitigé sur le marché, au vu du recul de 5% enregistré par le titre. Une baisse à relativiser toutefois dans la mesure où le titre avait fortement grimpé fin mars.

Voici le contenu de la feuille de route détaillé ce jour par Bruno Coiffet:

"Evadeo IGN : Evadeo continue sur sa lancée. Une nouvelle version (Evadeo Plus) va être commercialisée par l’IGN portant sur l’aspect "randonnée". Grâce à sa spécificité, Evadeo est en train d’acquérir une place très intéressante commercialement (dixit l’IGN). L’IGN reçoit en outre 2 sortes de demandes périphériques :

- Demandes du milieu professionnel (institutionnel et industriel) devant conduire à des "Evadeo Pro" - Demandes de pays étrangers (voisins ou non de la France)

Eu égard à ces perspectives, l’action BCI se déploie dans plusieurs directions :

- Evolution permanente du logiciel en fonction des retours clients et des demandes IGN - Mise à niveau permanente de la version chinoise - Extension à l’Europe - Pression permanente pour disposer d’un matériel (PND) performant et à bas prix – je rappelle que ce problème échappe à BCI qui n’est que concepteur et intégrateur d’Evadeo - Portage sur les téléphones/PDA de dernière génération - Evolution vers les applications maritimes et aéronautiques

Confirmation de la stratégie BCI : je rappelle un "fondamental", à savoir que BCI est une société d’ingénierie de la Mobilité dont les revenus proviennent de royalties sur des produits définis et commercialisés par un intermédiaire industriel. L’exemple IGN est pertinent. BCI a inlassablement recherché un partenaire intéressant voire idéal pour la diffusion massive de son ingénierie. Ce partenaire doit, pour BCI, être de taille mondiale, être capable d’exploiter le caractère "dual" (civil et militaire) de la technologie BCI, avoir la volonté (au-delà du discours) d’entrer comme intégrateur sur le marché gigantesque de la Mobilité, en avoir les moyens technologiques, industriels et commerciaux. Ce sont là des conditions nécessaires au succès ambitieux de BCI. Ce fut une longue route, coûteuse et pénible pour BCI en matière "d’évangélisation" et qui a conduit à écarter bien des partenaires potentiels quand BCI s’est rendu compte, par exemple, de leur manque rédhibitoire de "vision", les excluant par là même d’une position de premier rang sur le marché.

L’imminence du marché de la Mobilité a aidé BCI par une prise de conscience d’acteurs légitimes (très peu nombreux) en la matière vis-à-vis des challenges de ce marché.

BCI a trouvé en EADS un partenaire selon ses "vœux". EADS dispose désormais de l’exclusivité de la technologie BCI sur la terre, en dehors de la région Asie-Pacifique qui est sous la coupe de notre joint-venture chinoise DiamNav. Ce partenariat EADS-BCI assoit totalement la pérennité de BCI et marque donc un nouveau départ.

Retour de Chine : notre joint-venture DiamNav fait preuve d’une grande vitalité. La demande de la technologie BCI est incontestable et conduit à des discussions (chinoises) sur des participations nouvelles d’investisseurs – dans tous les cas, la part de BCI Navigation (50%) dans DiamNav n’est pas touchée. Autour de DiamNav, il est en train de se former comme un pôle de compétitivité dans le Parc Technologique de Beijing. Par ailleurs, le recrutement des ingénieurs chinois va bon train. La commercialisation d’une version chinoise proche d’Evadeo sur la région de Beijing n’attend plus que le règlement (en cours) de quelques problèmes d’ordre administratif (enregistrements, etc.).

Aspects financiers : je rappelle que la communication financière est réglementée et que BCI se soumet à ses règles. Je signale simplement que d’aucuns pourront observer les chiffres du 1er trimestre 2007 quand ils seront publiés en temps et heure, ils pourront dès lors constater, par exemple, l’effet du partenariat EADS-BCI.

Prochaine feuille de route : normalement début du second semestre 2007, sauf événement intéressant à signaler.

Conclusion : BCI, plus que jamais s’attache à son challenge (son rêve comme dirait certains) : standardiser ses solutions logicielles de Mobilité à l’échelle du globe. Pour moi, la conjonction EADS-DiamNav ancre fortement ce challenge dans le réel, elle donne aussi un souffle nouveau à BCI nécessaire pour arpenter une route encore longue."

©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BCI NAVIGATION en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat