Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BALYO

BALYO - FR0013258399 SRD PEA PEA-PME
1.234 € -0.64 % Temps réel Euronext Paris

Balyo : Hausse des revenus et baisse des charges, la recette du rebond pour les chariots autonomes Balyo

lundi 27 septembre 2021 à 16h39
Balyo transforme des chariots de manutention manuels en robots autonomes

(BFM Bourse) - Retombé la semaine dernière à un plancher d'un an, le cours de la société développant des solutions robotisées pour les chariots de manutention (type transpalette) rebondit significativement lundi. Balyo vient de faire état d'une importante diminution de ses pertes au premier semestre.

Des revenus (à nouveau) en progression d'un côté, des charges en diminution de l'autre: les comptes semestriels de Balyo, concepteur d'une technologie permettant de transformer des chariots de manutention manuels en robots autonomes, fournissent un parfait exemple de "l'effet ciseaux". Et suscitent un regain d'appétit pour la valeur, en hausse de 6,7% à 1,434 euro vers 16h00 lundi, alors que le cours était retombé mardi dernier à un plus bas annuel.

Au cours des six premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires de Balyo s'est élevé à 9,6 millions d'euros, reflétant une croissance de +11% par rapport au premier semestre 2020 (au cours duquel le chiffre d'affaires avait chuté à 8,7 millions, contre 11,45 millions sur la même période de 2019 et 9,7 millions en 2018). Un regain de croissance qui s'accompagne de nouveaux partenariats (FM Logistic, Körber Supply Chain ou Ouster), et du référencement de l'offre de l'entreprise auprès de nombreux intégrateurs.

Dans le même temps, la marge brute s'est fortement améliorée, en partie sous l'effet d'une base de comparaison favorable lié à la comptabilisation de coûts de garanties au premier semestre 2020, mais aussi grâce à l'optimisation des process d’installation, de formation et de contrôle qualité. En particulier, "le basculement vers la vente de kits robotiques a très largement soutenu cette dynamique d’amélioration", mentionne Balyo.

Diminution de la R&D et des effectifs

De plus, les efforts de réduction des dépenses opérationnelles engagés l'an dernier ont été poursuivis avec une diminution des dépenses de R&D (-16%), de ventes et de marketing (-15%) et des frais généraux et administratifs (-15%), avec la diminution des effectifs sur la période (effectifs ramenés de 168 à 145 collaborateurs en un an)

Ainsi, la perte opérationnelle du semestre se réduit fortement, passant de -6,5 millions d'euros à fin juin 2020 à -1,7 million d'euros à fin juin 2021. De même, le résultat net du premier semestre 2021 est une perte limitée à -1,7 million, contre -6,7 millions d'euros pour les six premiers mois du précédent exercice.

Balyo s'attend à ce que sa dynamique commerciale continue à bénéficier au second semestre de l’ancrage des leviers opérationnels, du renforcement de la direction commerciale avec la nomination en juillet de Mark Stevenson (en provenance d'un groupe de technologies industrielles américain, JBT), des partenariats commerciaux avec les intégrateurs, d’une plus grande autonomie commerciale des constructeurs historiques, des ventes en direct ainsi que de la montée en puissance des développements technologiques au service de la dernière génération des robots de l'entreprise.

"Intérêt d'acteurs de la logistique de premier plan"

Enfin, Balyo confirme les engagements de commandes de Fenwick-Linde (Linde Material Handling) pour 13,6 millions d'euros pour l'exercice en cours.

"Le premier semestre a été marqué par des avancées opérationnelles et commerciales structurantes pour Balyo, en particulier la signature du partenariat avec Körber, qui témoigne de l’intérêt d’acteurs logistiques de premier plan pour nos solutions robotisées à forte valeur ajoutée. Les robots de dernière génération Balyo bénéficient désormais de fonctionnalités technologiques élargies et leur référencement croissant chez de nombreux intégrateurs nous rendent confiants dans l’accélération de notre dynamique commerciale au cours des prochains trimestres", a souligné le PDG Pascal Rialland, tout en se félicitant de l'amélioration des résultats sur la première moitié de l'exercice.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BALYO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.50 % vs +35.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat