Bourse > Aviation latecoere > Aviation latecoere : Revient aux bénéfices, silence sur les offres
AVIATION LATECOEREAVIATION LATECOERE LAT - FR0000032278LAT - FR0000032278
3.620 € -2.95 % Temps réel Euronext Paris
3.670 €Ouverture : -1.36 %Perf Ouverture : 3.680 €+ Haut : 3.540 €+ Bas :
3.730 €Clôture veille : 359 501Volume : +0.38 %Capi échangé : 341 M€Capi. :

Aviation latecoere : Revient aux bénéfices, silence sur les offres

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'an dernier, les comptes de Latécoère sont revenus dans le vert et après 91,2 millions d'euros de perte nette part du groupe en 2009, l'équipementier aéronautique a dégagé 29,9 millions d'euros de bénéfice en 2010 (3,47 euros par titre environ). Le groupe proposera d'affecter ce résultat à la consolidation des fonds propres. Il confirme par ailleurs avoir reçu des manifestations d'intérêt, ce qu'il ne commente pas “à ce stade”.

Dans les premières minutes de cotation à Paris, le titre décolle de 6,5% à 10,3 euros.

Le groupe indique que la reprise amorcée au 2ème trimestre s'est accélérée au second semestre 2010. Sur l'année, le chiffre d'affaires préalablement publié a augmenté de 3,3% à 464,4 millions d'euros (- 0,2% en organique).

Multiplié par 2,7, le résultat opérationnel courant correspond à une marge de 5,9%, contre 2,2% un an plus tôt. Le résultat opérationnel, qui passe de - 102,8 millions à + 45,3 millions, équivaut à une marge portée à 9,8%.

Adaptation des effectifs, réduction et spécialisation des sites industriels, montée en puissance des sites low costs, diminution de la base de coûts fixes, réduction des cycles industriels, actions sur les achats, meilleure intégration des processus, déploiement de démarches 'lean', ont constitué les principaux leviers de ce redressement', indique le groupe.

Marqué par le poids de la dette, la perte financière passe de 3,7 à 18,3 millions d'euros.

Du côté du bilan, l'endettement consolidé s'est tassé de 2,3% à 350,7 millions. Rapporté au fonds propres attribuables au groupe (+19,3% à 170,9 millions), leur ratio passe de 2,5 à 2,05.

En guise de perspectives, Latécoère estime qu'il sort renforcé de la crise et s'appuie sur un carnet de commandes en hausse de 6,4% en 2010 qui atteint donc 2,3 milliards d'euros, soit cinq ans de facturations.

En 2011, le groupe anticipe une hausse de 20% du chiffre d'affaires en “intégrant des facturations de frais de développement”. Hors ce dernier élément, la progression devrait se situer entre 5 et 10%. La marge opérationnelle courante est attendue au-delà de 7% en 2011, avec 8% comme objectif pour 2012.

La dette nette devrait reculer de 50 millions d'euros environ “du fait notamment d'encaissements programmés de frais de développement.”

Hier, le Figaro rapportait que le chinois Avic, le britannique GKN et le hollandais Fokker-Stork auraient transmis au groupe des propositions de rachat mentionnant un prix. Ce matin, le groupe confirme qu'il recherche un partenaire en vue de “contribuer activement à la consolidation industrielle du secteur tout en renforçant ses fonds propres”. Il a reçu plusieurs manifestations d'intérêt “qu'il compte approfondir dans les prochains mois. Le processus n'appelle pas d'autre commentaire à ce stade”, indique-t-il enfin.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...