Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ATOS

ATO - FR0000051732 SRD PEA PEA-PME
13.000 € +6.73 % Temps réel Euronext Paris

Atos : La Fed évoque des hausses de taux à venir moins fortes, la tech respire en Bourse

jeudi 1 décembre 2022 à 10h59
Les groupes de semi-conducteurs Soitec et STMicro évoluent en hausse

(BFM Bourse) - Atos, Dassault Systèmes ou encore Ubisoft signent de très nettes progressions sur la place parisienne alors que le président de la Réserve fédérale a donné des signes clairs sur des hausses de taux plus modérées lors des prochaines réunions de la banque centrale américaine.

Après le luxe mercredi, la Bourse de Paris est cette fois soutenue par les groupes technologiques. Ces titres évoluent en effet en très nette hausse ce jeudi.

Vers 10h40, Atos avance de 4%, Soitec s’adjuge 5%, Dassault Systèmes signe la plus forte hausse du CAC 40 avec une progression de 3,5%, suivi de près par STMicroelectronics avec 3,3%. L’éditeur de jeux vidéo Ubisoft est également bien orienté (+3,3%). Le mouvement n’est évidemment pas limité à la Bourse de Paris, l’éditeur de progiciels SAP s’adjugeant 2,7% à Francfort.

Cette embellie sectorielle est le fait d’une actualité. Ou plutôt d’un homme: le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, dont les déclarations ciselées et très calibrées peuvent avoir des répercussions importantes sur les valeurs avec des multiples de valorisations élevés.

Un président de la Fed plus souple

Dans un discours prononcé mercredi soir, le banquier central a indiqué que le moment de ralentir les relèvements des taux d’intérêt "pourrait intervenir dès la réunion de décembre".

"Même s’il a rappelé que la Fed devrait laisser les taux à un 'niveau restrictif' pendant quelque temps encore, son discours a été ponctué de nombreuses déclarations plus souples que précédemment avec une confiance affichée dans la capacité de la Fed à parvenir à un atterrissage en douceur de l’économie américaine", note Alexandre Baradez, responsable de l’analyse marché France de IG Markets.

En réaction les taux d’intérêt de la dette américaine sur le marché secondaire ont nettement reculé. De 3,785%, le rendement du bon du Trésor à 10 ans est tombé à 3,604% peu après l’intervention de Jerome Powell. Une détente sur les taux synonyme de soulagement pour l’ensemble des valeurs technologiques. D’ailleurs le Nasdaq Composite a pris plus de 4% à la clôture, mercredi.

Une détente bienvenue

"L’ensemble du compartiment technologique est porté par l’anticipation de détente sur les taux d’intérêts US elle-même liée aux déclarations de Jerome Powell. Ce qui d’ailleurs s’est observé mercredi soir sur le Nasdaq", abonde Sébastien Sztabowicz, analyste chez Kepler Cheuvreux.

"Les actions de groupes technologiques, comme les semi-conducteurs, sont très influencées par la macroéconomie. Avec le recul des taux, ces valeurs de croissance avec des multiples élevés sont recherchées car elles ont été précédemment affectées en Bourse par les hausses des rendements obligataires", poursuit l’expert.

Selon un autre analyste, les bons résultats du groupe américain Salesforce, spécialisé dans les applications à destination des entreprises, peuvent également soutenir la tendance.

Les nouvelles propres à chaque société sont reléguées au second plan. Atos a ainsi annoncé mercredi soir un renforcement de sa collaboration avec Amazon Web Services, la branche cloud d’Amazon, avec un accord mondial. L’analyste anonyme précédemment cité estime toutefois que ce partenariat n’a pas de réelle influence sur l’action.

Soitec valide sa technologie SmartSic

Soitec et STMicroelectronics ont, eux, annoncé ce jeudi un accord de coopération dans les substrats en carbure de silicium (SiC), une céramique réfractaire dont les propriétés en font un composant clef pour l’ensemble des applications de l’industrie des semi-conducteurs, telles que les véhicules électriques ou les centres de données.

Concrètement STMicroelectronics va adopter la technologie "SmartSic" de Soitec pour la fabrication future de substrats en 200 mm sur les 18 prochains mois avec une "production en volume prévue à moyen terme".

"La transition vers des plaquettes SiC en 200 mm apportera des avantages substantiels à nos clients des secteurs de l’automobile et de l’industrie qui accélèrent la transition vers l’électrification de leurs systèmes et de leurs produits", a déclaré Marco Monti, président du groupe produits automobiles et discrets de STMicroelectronics.

"Pour Soitec, l’accord avec STMicroelectronics est très positif car il valide pleinement le potentiel de la technologie SmartSiC qu’a lancée récemment l’entreprise. Le fait que STMicro, leader du marché du carbure de silicium, adopte cette technologie, est très important", souligne Sébastien Sztabowicz

"Pour STMicro cet accord permet de diversifier ses approvisionnements dans le carbure de silicium avec un substrat de haute qualité", ajoute-t-il.

Julien Marion - ©2023 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ATOS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +43.51 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour