Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ATOS

ATO - FR0000051732 SRD PEA PEA-PME
10.430 € -0.14 % Temps réel Euronext Paris

Atos : En vendant ses activités en Italie, Atos se rapproche à grands pas de son objectif de cessions

jeudi 17 novembre 2022 à 12h00
Atos progresse dans son programme de cessions

(BFM Bourse) - L’entreprise de services numériques a annoncé négocier la vente de cet actif avec le groupe italien Lutech et s’attend à ce que la transaction soit bouclée au premier semestre 2023.

Alors que les conditions de marché ne sont guère favorables pour les opérations de fusions-acquisitions, Atos parvient à avancer dans son programme de cessions. L’entreprise de services numériques a annoncé ce jeudi être entrée en négociations exclusives avec le groupe italien de services et de solutions numériques Lutech pour vendre ses opérations en Italie, avec un paiement 100% en numéraire.

"Lutech est détenu par des fonds conseillés par Apax Partners LLP, qui a l'ambition de combiner les deux entités et ainsi créer un nouvel acteur de premier plan en Italie", a expliqué la société dans un communiqué. Le périmètre exclut toutefois les activités EuroHPC, c’est-à-dire une activité de supercalculateurs transeuropéenne.

Le groupe indique que cette opération, dont la finalisation est attendue au premier semestre 2023, devrait lui permettre d’assurer les deux-tiers de son programme de cessions de 700 millions d’euros, en intégrant les opérations déjà annoncées. Selon nos calculs, la vente de ses activités en Italie pourrait représenter un montant de 260 millions d’euros.

Le marché apprécie

Atos réussit ainsi à céder un actif dans un pays où il était en retrait. A la Bourse de Paris, l’annonce est accueillie avec entrain par le marché, le titre prenant 2,2% vers 11h30 alors que le CAC 40 cède 0,4% dans le même temps.

"Le marché des fusions-acquisitions dans les services numériques n’est pas gelé, mais au vu des conditions de marchés, Atos semble obtenir un très bon prix, ce qui montre, soit que l’actif était de bonne qualité, soit que ce sont de bons vendeurs. Dans tous les cas ils ne vendent clairement pas au rabais", commente un intermédiaire financier.

Il s’agit de la quatrième opération de vente en quelques mois réalisée par le groupe. Atos était en juin sorti du capital de son ex-filiale dans les paiements Worldline pour environ 220 millions d’euros.

Le groupe a également opéré des cessions moins significatives telles que la vente d’une activité de tests de satellites au Danemark et d’une solution logistique de "retail" (vente de détail) en Espagne.

Atos se prépare actuellement désormais à se scinder en deux avec une société qui regroupera les activités historiques de gestion d'infrastructures de centre de données ("Tech Foundations"), tandis que la seconde rassemblera les activités liées à la transformation numérique ainsi que celles de Big Data et Sécurité (BDS).

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ATOS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+316.00 % vs +34.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour