Bourse > Areva ci > Areva ci : Areva étudie l'impact du japon sur ses perspectives
Areva CiAreva Ci CEI - FR0004275832 CEI - FR0004275832   SRD PEA PEA-PME
11.740 € +0.45 %
11.870 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 11.740 €+ Haut : 11.470 €+ Bas :
11.880 €Clôture veille : 10 973Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Areva ci : Areva étudie l'impact du japon sur ses perspectives

Areva étudie l'impact du japon sur ses perspectivesAreva étudie l'impact du japon sur ses perspectives

PARIS (Reuters) - Areva a publié lundi un chiffre d'affaires en hausse de 2,2% au premier trimestre, grâce en particulier à ses activités dans les mines, et a indiqué qu'il étudiait l'impact de la crise nucléaire japonaise sur son activité et ses perspectives.

Le spécialiste public du nucléaire avait annoncé quelques jours avant le séisme du 11 mars au Japon qu'il visait pour 2011 une croissance "significative" de son carnet de commandes ainsi qu'une progression de ses ventes et une marge opérationnelle supérieure à 5% - contre 5,8% (avant exceptionnels) en 2010 -, perspectives rendues "non pertinentes" par les accidents à la centrale de Fukushima.

"Areva a donc engagé une revue de leurs impacts sur son activité et, par conséquent, sur ses prévisions", a indiqué le groupe dans un communiqué, précisant que la crise japonaise n'avait pas eu "d'impact significatif" sur sa performance au premier trimestre.

A l'horizon 2012, Areva tablait jusqu'ici sur des ventes de 12 milliards d'euros, sur une marge opérationnelle à deux chiffres et sur un cash-flow opérationnel libre "significativement positif".

A fin mars, le carnet de commandes d'Areva atteignait 43,5 milliards d'euros, stable par rapport au 31 mars 2010.

Le groupe a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 1.979 millions d'euros, en croissance de 2,7% à données comparables.

Toujours à données comparables, les activités mines-amont ont enregistré une progression de 20,8% tandis que les réacteurs et services, l'aval et les énergies renouvelables ont respectivement reculé de 4,6%, 10,2% et 17,0%.

Détenu à près de 87% par l'Etat français, Areva vient de réélire pour cinq ans Jean-Cyril Spinetta au poste de président du conseil de surveillance.

Cette décision intervient alors que Nicolas Sarkozy doit prochainement décider de reconduire ou remplacer Anne Lauvergeon, dont le deuxième mandat de présidente du directoire d'Areva expire fin juin.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...