Bourse > Areva ci > Areva ci : Areva en lice pour construire la première centrale de jordanie
Areva CiAreva Ci CEI - FR0004275832CEI - FR0004275832
11.740 € +0.45 %
11.870 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 11.740 €+ Haut : 11.470 €+ Bas :
11.880 €Clôture veille : 10 973Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Areva ci : Areva en lice pour construire la première centrale de jordanie

Areva en lice pour construire la première centrale de jordanieAreva en lice pour construire la première centrale de jordanie

AMMAN (Reuters) - Le groupe public nucléaire français Areva a été retenu, avec son partenaire Mitsubishi Heavy Industries et le russe Atomstroyexport, pour construire la première centrale nucléaire d'une puissance de 1.000 megawatt en Jordanie, ont annoncé des responsables.

Areva, le premier groupe nucléaire mondial, propose dans le cadre d'un consortium avec Mitsubishi la nouvelle génération de réacteur nucléaire Atmea, ont-ils déclaré.

Les deux groupes ainsi que Atomstroyexport avaient été sélectionnés une première fois en mai 2010 pour ce contrat parmi d'autres concurrents tel que le canadien Atomic Energy of Canada.

La Jordanie souhaite lancer sa première centrale nucléaire d'ici 2019. Le royaume veut parvenir à porter l'énergie nucléaire à 30% du total de ses capacités énergétiques à la fin de 2030.

Les responsables jordaniens ont déclaré que le choix du constructeur pourrait prendre trois ans et la construction de la centrale quatre à cinq ans de plus.

Le royaume espère également utiliser une partie de ses 65.000 tonnes de dépôts d'uranium pour la centrale nucléaire. En 2010, Areva a signé un accord de co-entreprise pour l'extraction de l'uranium dans le centre du pays dans le cadre d'une concession de 25 ans.

La majeure partie des capacités énergétiques de la Jordanie provient des combustibles fossiles, dont 95% sont importés des pays arabes voisins pour un prix qui avoisine 25% du produit intérieur brut (PIB) du royaume.

Les responsables jordaniens estiment que l'énergie nucléaire est le meilleur choix pour faire face à la hausse de la demande d'électricité, qui progresse de 7% par an en raison de la poussée démographique et des besoins croissants de l'industrie.

Le programme nucléaire de la Jordanie prévoit trois autres réacteurs, qui devrait faire passer le royaume du statut d'importateur d'énergie à celui d'exportateur d'électricité.

Souleimane Al-Khalidi, Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI