Bourse > Areva > Areva : Areva va bâtir une usine d'éoliennes maritimes en Ecosse
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143 AREVA - FR0011027143   SRD PEA PEA-PME
4.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
4.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 1 724 M€Capi. :

Areva : Areva va bâtir une usine d'éoliennes maritimes en Ecosse

Areva va bâtir une usine d'éoliennes maritimes en EcosseAreva va bâtir une usine d'éoliennes maritimes en Ecosse

PARIS (Reuters) - Areva a signé lundi un protocole d'accord avec l'Ecosse pour construire un site de fabrication d'éoliennes maritimes dans l'est du pays, qui viendra compléter le dispositif européen du spécialiste public des énergies nucléaire et renouvelables.

L'usine produira des turbines de cinq mégawatts (MW) qui équiperont les futurs projets d'éoliennes en mer au nord du Royaume-Uni, Areva faisant une cible prioritaire du marché britannique où il prévoit 32.000 MW à installer en moins de 20 ans.

Le site écossais représentera un investissement de "quelques douzaines de millions d'euros" et devrait entrer en service en 2015 ou 2016, a précisé lors d'une conférence de presse le président du directoire d'Areva, Luc Oursel.

Sa construction pourrait créer à terme quelque 750 emplois directs dans la fabrication des éoliennes et des pales.

Areva a souligné que le choix d'implanter un site en Ecosse répondait au besoin d'optimiser les coûts logistiques pour les projets britanniques et de bénéficier du tissu industriel local dans la chaîne d'approvisionnement.

Le principe de ce site avait été annoncé mercredi par Luc Oursel lors de l'ouverture des premiers bureaux d'Areva au Havre, où le groupe prévoit deux usines de fabrication de nacelles et de pales après avoir obtenu en avril, au sein d'un consortium mené par l'espagnol Iberdrola, le futur champ d'éoliennes offshore de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor).

Le site du Havre viendra lui-même s'ajouter au pôle allemand de construction d'éoliennes maritimes qu'Areva exploite à Bremerhaven.

"Nous avons toujours pensé que le marché serait européen et que, pour aborder ce marché et donner de la sécurité aux investisseurs, il fallait un dispositif européen", a déclaré Luc Oursel.

Louis-François Durret, directeur des activités énergies renouvelables d'Areva, a de son côté estimé que des "discussions actives" avec des clients tels que Scottish Power (Iberdrola) ou le suédois Vattenfall pourraient commencer en 2013 ou 2014 autour des futurs champs du nord du Royaume-Uni.

"On va essayer de trouver en Ecosse un site où l'on peut mettre un maximum de choses et à proximité des champs", a-t-il dit.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...