Bourse > Areva > Areva : De nouvelles économies pour rassurer le marché
AREVAAREVA AREVA - FR0011027143AREVA - FR0011027143
4.460 € +0.22 % Temps réel Euronext Paris
4.480 €Ouverture : -0.45 %Perf Ouverture : 4.490 €+ Haut : 4.450 €+ Bas :
4.450 €Clôture veille : 14 340Volume : +0.00 %Capi échangé : 1 709 M€Capi. :

Areva : De nouvelles économies pour rassurer le marché

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un premier semestre très compliqué sur le plan financier, avec in fine une perte nette part du groupe de 694 millions d'euros et des prévisions nettement revues à la baisse à l'horizon 2016 (concernant l'exercice en cours, le groupe table notamment sur des revenus en contraction organique de 10%, contre de -2 à -5% précédemment), Areva a annoncé ce mardi après Bourse de nouvelles dispositions.

Plombé par le chantier EPR, dont les retards s'accumulent, entraînant une facture toujours plus élevée, et par une conjoncture défavorable aux Etats-Unis, le leader mondial de l'atome civil s'était déjà engagé début août à réduire ses investissements bruts prévisionnels de 1,3 à 1,1 milliard d'euros par an. Il entend maintenant aller plus loin et ramener ces derniers à un montant inférieur à 1 milliard d'euros par an en moyenne sur la période 2015-2016.

Les investissement stratégiques et de sûreté seront néanmoins préservés.

Visiblement déterminé à assainir sa situation financière, mais aussi à rassurer les actionnaires alors que le titre a décroché de près de 39% depuis le début de l'année, Areva va aussi procéder à des cessions d'activités non stratégiques ou de participations minoritaires dans des projets pour un montant minimum de 450 millions d'euros d'ici fin 2016 (y compris la cession engagée de la participation minoritaire dans le projet Euronimba de mine de fer en Guinée).

Enfin, selon le contexte de marché, le groupe a annoncé le lancement d'une émission d'obligations dites 'hybrides' dans les meilleurs délais, contribuant à préparer le refinancement des prochaines échéances.

'Le travail de redressement d'Areva se poursuit malgré une conjoncture de marché qui reste difficile. Ces nouvelles mesures traduisent la détermination du groupe à poursuivre le renforcement de sa structure financière, en complément des efforts portés depuis trois ans sur l'amélioration de la performance opérationnelle', a commenté Luc Oursel, Président du Directoire d'un géant de l'énergie que Standard & Poor's a placé sous surveillance avec 'implication négative' au début du mois dernier.

La célèbre agence publiera demain un audit de l'entreprise qui sera d'autant plus attendu...


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI