Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

APPLE

AAPL - US0378331005 SRD PEA PEA-PME
- -

Apple : La fête du split en Bourse pour Tesla et Apple

dimanche 30 août 2020 à 07h00
L'Apple Park, siège d'Apple à Cupertino en Californie

(BFM Bourse) - Dès lundi, le cours de Tesla sera divisé par cinq et celui d'Apple par quatre. Gros coup de mou pour ces vedettes de la cote américaine? Pas du tout: les deux entreprises procèdent à un stock split, qui permet de ramener le cours unitaire à un niveau un peu plus accessible.

Apple et Tesla vont procéder à un "split" lundi. Une division du nominal qui revient, comme son nom l'indique, à fractionner une action en d'autres actions d'un cours unitaire moins onéreux. Ainsi, pour chaque action Apple détenue auparavant, les investisseurs recevront dès lundi trois titres supplémentaires pour une action déjà en portefeuille (soit 4 titres au total), mais la valeur de chacune sera divisée par quatre. Le montant total investi reste donc inchangé. La variation du cours sera évidemment ajustée, en divisant par quatre le cours de clôture de vendredi. L'analogie la plus simple est d'imaginer qu'au lieu d'un billet de 20 dollars en poche, vous receviez quatre billets de 5.

Les divisions du nominal, ou stock splits, ont ainsi accompagné l'essor boursier d'Apple au fil des années. Introduite en Bourse à 22 dollars pièce en 1980, l'action portée par le succès des premiers ordinateurs personnels (l'iconique Macintosh, sorti en 1984) tutoyait les 80 dollars en avril 1987, incitant le conseil d'administration à opérer une première division par deux en juin de la même année.

La deuxième opération a beaucoup plus tardé étant donné le déclin subi par l'entreprise dans les années 1990 à la suite de l'éviction de Steve Jobs par John Sculley. Il a fallu le soutien financier de Microsoft et le rappel de Jobs en 1997, puis à partir de 1998 le succès de l'iMac -premier d'une liste de produits en "i" appelés à changer le monde- pour que l'ascension boursière d'Apple reprenne et s'accélère au tournant du millénaire avec la bulle internet. Le deuxième split est ainsi intervenu en 2000, suivi d'une troisième division par deux en 2005.

Sans les précédents splits, Apple vaudrait déjà 27.957 dollars l'action

Si Apple était déjà alors une entreprise de premier plan, le succès planétaire de l'iPhone lancé en 2007 lui a donné une dimension sans précédent et son cours de Bourse a tellement grimpé (déjà) que la quatrième division n'a pas été d'une action nouvelle pour deux anciennes mais carrément d'une pour sept anciennes !

On peut aisément calculer quel serait le cours actuel du titre sans ces splits de 1987, 2000, 2005 et 2014: au lieu de 499,23 dollars en clôture vendredi 28 août, l'action trônerait à ... 27.956,88 dollars, ceci à capitalisation strictement identique.

Le signe d'une dynamique boursière de long terme

Quant à Tesla, nouveau petit prodige de la cote (rappel: plus de 380% de hausse depuis début 2020), il s'agira du premier split de son histoire, qui n'a il est vrai débuté qu'en 2010 à Wall Street. Le groupe d'Elon Musk a choisi une parité de 5 pour 1. Tout en conservant sa valeur en termes de capitalisation et de ratio cours/chiffre d'affaires, le cours du titre sera ramené à un cinquième de ce qu'il était vendredi. À noter que rien que depuis l'annonce du projet le 11 août dernier, le cours a ajouté 50%...

Pour l'actionnaire, l'opération est totalement transparente. Pour les futurs investisseurs, cela met le titre à portée d'un plus grand nombre et permet de fractionner plus finement ses ordres le cas échéant. Mais pour autant un stock split n'est pas un non-événement: c'est avant tout un indicateur d'une forte vigueur boursière. En soi, une division du nominal est perçue comme un signal haussier, ce que tendent à confirmer les études (voir Ikenberry, Rankine et Stice, What do stock splits really signal? dans le Journal of Financial and Quantitative Analysis). Un indice, le 2-for-1 Index, a été développé dans les années 1990 pour démontrer la surperformance d'un panier d'actions ayant récemment connu un split par rapport au reste du marché. Jusqu'en 2017, un ETF permettait même de miser directement sur cet indice.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur APPLE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat