Bourse > Apple > Apple : Apple et l'iphone en dessous des attentes au 3e trimestre
APPLEAPPLE AAPL - US0378331005AAPL - US0378331005
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Apple : Apple et l'iphone en dessous des attentes au 3e trimestre

tradingsat

par Poornima Gupta

SAN FRANCISCO (Reuters) - La déception l'a largement emporté mardi après la publication par Apple de ses résultats pour son troisième trimestre, la marque à la pomme annonçant, fait extrêmement rare, des ventes d'iPhone inférieures aux attentes.

Apple a blâmé à la fois le ralentissement économique et le comportement des consommateurs qui seraient nombreux à vouloir reporter l'achat d'un nouvel iPhone dans l'attente de la sortie d'une nouvelle version.

Le titre a dans la foulée perdu jusqu'à 6% dans les transactions d'après-Bourse, son cours revenant sous les 600 dollars. Il a ensuite effacé quelques pertes pour afficher un repli de 5%.

Apple a vendu 26 millions de ses combinés multimédias au troisième trimestre de son exercice décalé, alors que les analystes anticipaient de 28 à 29 millions. Au trimestre précédent, 35,1 millions d'iPhone s'étaient écoulés.

Les ventes de l'iPad, au contraire, sont ressorties bien meilleures qu'attendu. Sa tablette, qui représente la moitié de ce marché à l'échelle mondiale, s'est vendue à 17 millions d'exemplaires, bien plus que ce que prévoyaient les analystes.

Au troisième trimestre de son exercice décalé, Apple a dégagé un bénéfice par action (BPA) de 9,32 dollars, contre 10,37 dollars attendus dans le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes ont elles aussi raté le consensus, s'inscrivant à 35 milliards de dollars au lieu des 37,22 milliards attendus.

Mais la déception a également porté sur les prévisions livrées par Apple, qui a dit prévoir un BPA de 7,65 dollars là où le consensus tablait en moyenne sur 10,23 dollars.

La marge brute du troisième trimestre est ressortie à 42,8% contre 43,68% attendus.

"C'est un gros ratage. La prévision pour le prochain trimestre est basse. J'aimerais savoir si une transition de produit est en cause ou s'il s'agit des turbulences économiques", a commenté David Rolfe de Wedgewood Partners.

"La question centrale, c'est le mix entre l'iPhone et l'iPad. L'iPhone dégage de meilleures marges. Les ventes d'iPhone sont ressorties inférieures aux attentes, bien inférieures aux attentes, et cela affecte nettement la ligne des bénéfices."

Les observateurs prédisent qu'Apple commercialisera une nouvelle version de son produit phare d'ici quelques mois et cette sortie pourrait bien poser quelques problèmes à la concurrence, tout particulièrement à Samsung.

De nombreux analystes ne s'attendaient d'ailleurs pas à ce que les résultats du groupe dirigé par Tim Cook surpassent les attentes. L'année dernière, déjà, l'imminence de la sortie d'une nouvelle version de l'iPhone s'était traduite par un échec d'Apple à dépasser les attentes.

Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI