Bourse > Aperam > Aperam : Valeur préférée de crédit suisse, le titre gagne 2%
APERAMAPERAM APAM - LU0569974404APAM - LU0569974404
41.265 € -2.24 %
42.320 €Ouverture : -2.49 %Perf Ouverture : 42.500 €+ Haut : 41.010 €+ Bas :
42.210 €Clôture veille : 436 742Volume : +0.56 %Capi échangé : 3 221 M€Capi. :

Aperam : Valeur préférée de crédit suisse, le titre gagne 2%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aperam profite largement aujourd'hui de la dernière étude de Crédit Suisse sur le secteur des petites et moyennes capitaisations européennes. L'action de l'ancienne filiale d'acier inoxydable d'ArcelorMittal prend cet après midi 2% à 11,20 euros à la Bourse d'Amsterdam.

Crédit Suisse estime que l'action du sidérurgiste Aperam recèle le plus fort potentiel de hausse de celles qu'il a étudié. Le conseil du bureau d'études est de 'surperformance' avec un objectif de cours de 19 euros.

Soulignant la désaffection qui en Bourse frappe les aciéristes, les analystes estiment cependant que la faiblesse des perspectives macroéconomiques est déjà inscrite dans les cours. 'Depuis août 2011, nombre de valeurs sidérurgiques sont retombées à leurs niveaux d'avril 2009 alors que leurs bilans et le secteur dans son ensemble sont dans un bien meilleur état qu'à l'époque', indique la note de recherche.

Crédit Suisse rappelle aussi que ces titres ont tendance à 'anticiper le pire bien avant qu'il ne survienne'. Les réductions de production mises en oeuvre actuellement suggèrent que les acteurs font ce qu'il faut pour rétablir leur pouvoir de fixation des prix. De plus, la pression des prix des matières premières s'amoindrit.

Au final, les résultats devraient commencer à rebondir dès le 2ème trimestre, 'ce qui pourrait marquer le début d'un rally potentiellement significatif'.

Dans ce secteur, et sur le sous-segment de l'inox, Aperam leur semble présenter le plus fort levier opérationnel avec l'allemand Kloeckner. Certes, le titre a récemment pâti de l'instabilité de son actionnariat.

Mais le groupe est sensiblement exposé au Brésil et son plan d'économies de 350 millions de dollars a été étendu à 2013. En outre, 'nous relevons aussi que la presse a récemment cité les noms d'Outokumpu et d'Aperam dans le cadre d'une éventuelle consolidation du secteur à l'échelle de l'Europe', indique enfin la note.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI