Bourse > Altice > Altice : Tente de rassurer les investisseurs
ALTICEALTICE ATC - NL0011333752ATC - NL0011333752
22.750 € +1.43 %
22.400 €Ouverture : +1.56 %Perf Ouverture : 22.770 €+ Haut : 22.305 €+ Bas :
22.430 €Clôture veille : 3 688 040Volume : +0.45 %Capi échangé : 18 643 M€Capi. :

Altice : Tente de rassurer les investisseurs

L'augmentation du capital d'1,8 milliard d'euros est lancée immédiatementL'augmentation du capital d'1,8 milliard d'euros est lancée immédiatement

(Tradingsat.com) - Le groupe de Patrick Drahi augmente son capital d'1,8 milliard d'euros. Certains de ses dirigeants y participeront. Altice avait été chahuté en bourse ces derniers jours.

Altice (bientôt actionnaire de NextradioTV) tente de rassurer les marchés en augmentant son capital pour un montant d'environ 1,8 milliard d'euros.

Cette opération vise notamment à financer le rachat du câblo-opérateur américain Cablevision, annoncé il y a quelques semaines, pour une valeur d'entreprise de 17,7 milliards de dollars.

Cet appel aux investisseurs intervient alors que les actions d'Altice et de sa filiale Numericable-SFR ont été chahutés ces derniers jours en Bourse.

Dans le cadre de cette opération, certains dirigeants d'Altice ont fait part de leur intention de souscrire des actions, pour un montant total minimal de 150 millions d'euros.

"Altice tente de rassurer les investisseurs sur sa situation financière ce matin après les craintes dernièrement sur son endettement", souligne un trader en poste à Paris. Le bras droit de Patrick Drahi avait récemment évoqué la nécessité d'une pause dans les rachats d'Altice.

"Le cours de l'action Altice a chuté ces dernières semaines suite à des prises de positions vendeuses de hedge funds qui avaient anticipé l'augmentation de capital", soulignent les analystes d'ING.

Altice boucle 8,6 milliards de dollars de dette nouvelle

Altice a, par ailleurs, placé un emprunt obligataire de 8,6 milliards de dollars (7,71 milliards d'euros), également destiné à financer le rachat de Cablevision.

Cette nouvelle dette comprend pour moitié des... Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Par Frederic BERGÉ


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...