Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALTICE

ATC - NL0011333752 SRD PEA PEA-PME
2.360 € -1.50 %

Altice : Prend 8% à Amsterdam, l'ex-SFR gagne des abonnés

BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Enfin une amélioration en France pour Altice NV, la branche du groupe télécoms de Patrick Drahi qui prendra bientôt le nom d'Altice Europe. L'ex-SFR a augmenté le nombre de ses abonnés au premier trimestre et le recul l'EBITDA du groupe est limité. A Amsterdam, l'action Altice NV tient la tête de l'indice AEX 25 en s'adjugeant plus de 8%.

Au terme du premier quart (T1) de l'exercice 2018, les ventes consolidées du groupe ont reculé de 2,6% à 3,48 milliards d'euros, mais elles sont stables hors changes.

L'EBITDA, agrégat très suivi pour ce groupe endetté, recule sur le trimestre de 3,5% à 1,24 milliard d'euros, surtout en raison de l'International (- 8,4% à 434 millions), celui de la France pliant de seulement 3,6% à 875 millions. Sans tenir compte de l'effet négatif des devises, l'EBITDA d'Altice NV ne baisse que de 0,5%.

Point clé : Altice France revendique, au T1 2018, 'les meilleures tendances en termes d'abonnements que le groupe ait jamais connues' dans le 'fixe'. L'ex-SFR a accru le nombre de ses abonnés fixes 'B2C' de 71.000 en termes nets 'pour la première fois depuis d'Altice en a pris le contrôle', grâce notamment à la fibre (+ 96.000). Pour mémoire, au T1 2017, l'ex-SFR avait perdu 35.000 abonnés dans ce segment. Du côté du mobile postpayé, Altice France a gagné 239.000 clients au T1 2018, bien plus qu'au T1 2017 (+ 68.000). Il s'agit là encore d'un record depuis que SFR est détenu par Altice. Et ce en dépit d'un tassement des 'ARPU', le revenu mensuel par client.

Rappelons que la séparation d'Altice USA d'Altice NV devrait être effective 'début juin'.

'Notre stratégie porte ses fruits', a déclaré le fondateur du groupe, Patrick Drahi, qui souligne aussi l'avancée des cessions d'actifs. M. Drahi affiche sa 'confiance' dans le fait que 'ces premières améliorations significatives se poursuivront dans les trimestres qui viennent'.

'Le plus dur est sans doute passé en Europe', commente ce matin un analyste parisien. Bryan Garnier souligne l'amélioration des performances commerciales de SFR, supérieure aux attentes, en dépit de déceptions à l'international. Les spécialistes s'interrogent cependant : 'la principale question en suspens est la soutenabilité de cette tendance, compte tenu de la riposte attendue de la part d'Iliad'.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALTICE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse

Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+275.50 % vs +7.52 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat