Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALTAREA

ALTA - FR0000033219 SRD PEA PEA-PME
142.400 € -0.56 % Temps réel Euronext Paris

Altarea : Altarea cogedim dopé par la promotion de logements

vendredi 26 novembre 2010 à 10h48
Altarea cogedim dopé par la promotion de logements

par Juliette Rouillon

PARIS (Reuters) - Altarea Cogedim attend une accélération de la croissance de ses résultats en 2011 et 2012 grâce au boom de la promotion de logements et malgré des performances encore modestes en immobilier commercial, a déclaré le président du groupe immobilier.

Après les deux années de crise économique qui ont suivi de près le rachat du promoteur Cogedim en mai 2007, l'activité et les marges de ce pôle d'activité explosent, a indiqué jeudi soir le président et fondateur d'Altarea, Alain Taravella, lors d'une interview dans le cadre du Forum Reuters de l'immobilier coté organisé du 23 au 25 novembre à Paris.

"On est en train de monter complètement en puissance et de faire chauffer la machine", a-t-il déclaré.

Pour l'année 2010, la société prévoit 1,25 milliard d'euros de réservations de logements, deux fois plus qu'en 2007, avec une part de marché également multipliée par deux sur la période à 4,5%-5% et une forte hausse des marges, a-t-il précisé.

Alain Taravella explique que son groupe tire les bénéfices d'une politique de reconstitution de ses réserves foncières, après la crise, plus rapide que celle des autres promoteurs.

Globalement, Altarea attend une croissance de son résultat récurrent d'environ 10% en 2010, suivie d'une accélération en 2011 et 2012, a rappelé son président, qui voit son activité historique de foncière de centres commerciaux perdre mécaniquement un peu de terrain au profit de la promotion.

LES LEÇONS DE LA CRISE

Pour faire face à la crise, Altarea à annulé des projets de centres commerciaux, notamment en Espagne et en Russie, et a été plus sélectif dans ses acquisitions et ses constructions.

"En matière de commerce, la crise a permis de révéler qu'il fallait être plus pertinent que jamais en termes de choix de localisation et de choix des sites", a estimé Alain Taravella.

Le "pipeline" de projets de construction ou de rénovation de centres commerciaux d'Altarea est passé de 1,5 milliard d'euros fin 2008 à un milliard aujourd'hui, a-t-il précisé.

La crise a aussi incité Altarea à mener une politique plus active de cession de certains centres jugés "matures".

Ces cessions d'actifs, associées à la hausse des cash flows et à la revalorisation du patrimoine, devraient ramener le ratio d'endettement LTV du groupe de 54,7% à 50-51% d'ici fin 2010.

Tout en reconnaissant que la France est arrivée à un certain "optimum" en matière de centres commerciaux, le président d'Altarea a estimé qu'il y avait encore de l'avenir dans le sud du pays, dans les parcs d'activité à infrastructure plus légère et moins chère, ainsi que dans l'extension de centres existants.

Altarea a été à ce titre le plus gros investisseur du marché cette année avec 350 millions d'euros investis, a-t-il précisé.

STRUCTURE DU CAPITAL STABLE

Le groupe regarde par ailleurs un ou deux des actifs de commerce d'Unibail-Rodamco dans le cadre de son portefeuille de deux milliards d'euros mis en vente.

"Ils ont fait un appel d'offres global. Personne n'a répondu au global et les gens ont répondu au détail", a indiqué Alain Taravella. "Peut-être (y a-t-il) un ou deux (actifs) qui nous intéressent, mais on ne sait pas si on ira au bout de l'étude."

Par ailleurs, tablant sur un retournement du marché des bureaux neufs qui pourrait intervenir dès 2011, le président d'Altarea vient de lancer un fonds d'investissement dédié à des opérations de construction et d'achat de bureaux à restructurer.

Il espère lever 500 millions d'euros dans ce fonds dit "de retournement" d'ici à la fin du premier trimestre 2011.

La structure du capital d'Altarea est stable, estime Alain Taravella, qui contrôle le groupe. Toutefois, Foncière des Régions pourrait, à terme, vendre sa part de 12%.

"Je pense que Foncière des régions, si le cours de l'action arrive à un niveau suffisant, sera probablement amenée à vendre, mais c'est clairement leur affaire", a-t-il dit.

"On est avec des convertisseurs, des partenaires avec qui nous nous entendons bien et qui sont plutôt contents d'être là."

Vers 10h35, le titre et inchangé à 127,50 euros, inchangé, soit une capitalisation de 1,3 milliard d'euros. Depuis le début 2010, l'action a repris 19,2% après un recul de 19% en 2009.

Avec Gilles Guillaume, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALTAREA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +11.68 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat