Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALSTOM

ALO - FR0010220475 SRD PEA PEA-PME
37.580 € -0.58 % Temps réel Euronext Paris

Alstom : La Bourse salue le carton plein d'Alstom au premier semestre

mercredi 14 novembre 2018 à 10h27
Le PDG d'Alstom a présenté d'excellents résultats ce mercredi matin

(BFM Bourse) - Avant de fusionner ses activités avec celles de l'allemand Siemens, le constructeur ferroviaire français a publié un bénéfice net plus que triplé et un chiffre d'affaires en hausse de 20% sur le premier trimestre de son exercice 2018-2019. D'excellents résultats salués par les investisseurs en Bourse mercredi matin.

Le titre Alstom flambe en Bourse dans le sillage de sa publication "d'excellents résultats" - selon les termes utilisés par le groupe dans son communiqué. Vers 11h00, le titre Alstom s'adjugeait 4,2% à 39,44 euros, un rebond d'autant plus remarqué qu'il s'opérait à contre-courant d'un CAC 40 en net repli (-0,7%). L'action du constructeur ferroviaire affiche une progression aussi bien sur un mois (+5%) ou depuis le 1er janvier (+12%).

Un semestre particulièrement faste

Les résultats publiés par Alstom pour le compte du premier semestre de son exercice 2018-2019 décalé (clos le 30 septembre) font notamment état d'un bénéfice net multiplié par trois par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent, à 563 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a augmenté de 20% (+23 % à périmètre et taux de change constants), à 4,01 milliards d'euros alors que les prises de commandes ont bondi de 125% à 7,129 milliards d'euros. Le carnet de commandes atteint dès lors le niveau record de 38,1 milliards d'euros au 30 septembre, en hausse de 9% sur un an.

"Le carnet de commandes à un nouveau niveau record fournit une visibilité importante sur les ventes à venir et notre performance opérationnelle remarquable reflète l’exécution solide des projets" estime Henri Poupart-Lafarge, le PDG d’Alstom cité dans le communiqué. Dans le détail, le groupe a enregistré plus de la moitié de ces nouvelles commandes en Europe (60%), suivi par les Amériques (24%) et l'Asie-Pacifique (13%). Celles-ci ont porté, entre autres, sur une commande de 100 "TGV du futur" en France, un métro léger automatique pour Montréal, des métros à Bombay et Taipei, des trains pendulaires en Italie ou encore des locomotives électriques au Maroc. À noter qu'avec ces nouvelles commandes, le matériel roulant franchit le seuil de la moitié du carnet de commandes.

"Continuer à surperformer le marché"

Alstom s'est félicité de ces résultats et particulièrement du résultat net (part du groupe) "exceptionnellement élevé" à 563 millions d’euros. Le groupe s'est également réjoui de son ratio commandes sur chiffre d’affaires "fort" à 1,8 et d'un résultat d’exploitation ajusté qui s’est élevé à 285 millions d’euros, ce qui représente une marge de 7,1 %. Alstom présente aussi un bilan solide avec 172 millions d'euros de cash-flow libre au 30 septembre 2018.

À la suite de ces résultats semestriels, le groupe attend désormais un chiffre d’affaires à environ 8 milliards d’euros sur l'exercice fiscal 2018-2019, avec une marge d’exploitation ajustée qui "devrait atteindre environ 7 %", contre 5,4% prévu initialement. Le communiqué précise qu'"à moyen terme, Alstom devrait continuer à surperformer la croissance du marché, à améliorer graduellement sa profitabilité, et à améliorer sa génération de cash, avec une volatilité possible sur de courtes périodes".

Finalisation de la fusion au premier semestre 2019

La fusion entre ces deux gros acteurs du secteur que sont Alstom et Siemens Mobility vise à créer un leader global dans la mobilité. La finalisation du rapprochement est attendue au premier semestre 2019 et Alstom note que les deux groupes "vont maintenant discuter des préoccupations détaillées de la Commission européenne", qui avait communiqué ses griefs au groupe ferroviaire fin octobre. Craignant que cette fusion "ne réduise la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation", la Commission pourrait exiger des cessions d'actifs.

En attendant, Alstom prépare l'opération et annonce que ses actionnaires existants à la clôture du jour ouvré précédant la date de réalisation de la transaction recevront des dividendes exceptionnels. Le groupe souhaite également mettre en place un programme de rachat d'actions qui permettra d'annuler le nombre de titres nécessaire pour assurer à Siemens la détention d'un peu plus de 50% du capital du français au moment de la fusion.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALSTOM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.60 % vs +11.66 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat