Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Sous pression en Bourse, mais le groupe va dans la bonne direction
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Sous pression en Bourse, mais le groupe va dans la bonne direction

ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT

(Tradingsat.com) - Les mesures présentées ce matin par Alcatel-Lucent dans le cadre du plan Shift qui "vise à remettre le groupe sur le chemin de la rentabilité" devrait permettre à l'équipementier télécoms de dégager une marge opérationnelle de 4% en 2015, a estimé mardi Credit Suisse.

Alcatel-Lucent a annoncé un projet de réduction nette de 10 000 postes dans le monde d’ici fin 2015, dont environ 900 en France dès 2014, principalement dans les fonctions support, administratives et commerciales.

L'analyste table donc, d'ici deux ans, sur un retour dans le vert de la marge opérationnelle, passant de -2% du chiffre d'affaires en 2012 à 4% en 2015.

Credit Suisse a établi sa prévision en se basant sur l'hypothèse d'un tassement des dépenses opérationnelles (Opex) du groupe, à hauteur de 500 millions d'euros, ce qui ramènerait l' "Opex" à 4,1 milliards d'euros d'ici 2015. Toutefois, une économie de 700 millions d'euros conduirait à une marge comprise entre 5% et 5,5%, précise le courtier.

Alcatel-Lucent a fait un pas dans la bonne direction, conclut Credit Suisse, qui suit le dossier à "Neutre" avec un objectif de cours de 1,9 euro.

L'action Alcatel-Lucent a clôturé mardi en nette baisse (-4% à 2,77 euros), après avoir évolué dans le vert tout au long de la journée. Bien accueillies par la communauté financière, les mesures proposées par la direction du groupe ont suscité de vives réactions au sein du gouvernement.

"L'impact en France du plan de restructuration d'Alcatel-Lucent est excessif, même si l'équipementier télécoms est menacé dans son existence même", a réagi mardi le Ministre du redressement productif Arnaud Montebourg, assurant que le gouvernement serait "particulièrement vigilant et exigeant" sur la mise en œuvre de Shift.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI