Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Sans restructuration, l'entreprise "peut disparaître"
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Sans restructuration, l'entreprise "peut disparaître"

ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT

(Tradingsat.com) - Le plan de restructuration d'Alcatel-Lucent fait couler beaucoup d'encre. L'annonce en début de semaine dernière d'un projet de réduction nette de 10 000 postes dans le monde d'ici 2015 dont environ 900 en France à partir de 2014, a suscité de vives réactions au sein du gouvernement, qui veut à tout prix limiter la casse sur le front de l'emploi. Ce mardi en fin de matinée, 1 500 salariés se sont donnés rendez-vous à Paris pour manifester contre l'ampleur du plan social, demandant à l'équipementier de revoir sa copie.

Un peu plus tôt, le directeur général d'Alcatel-Lucent, Michel Combes, rappelait sur Europe 1 que les objectifs fixés dans le cadre du plan "Shift" étaient "indispensables à la survie de l’entreprise". Le dirigeant n'a d'ailleurs pas hésité à tirer sur la sonnette d'alarme : "Oui, cette entreprise peut disparaître" en l'absence de ces mesures parfois très douloureuses, a-t-il déclaré, rappelant que le groupe issu de la fusion entre le français Alcatel et l'américain Lucent en 2006 "perd entre 800 millions et 1 milliard d’euros par an, sans discontinuer".

Michel Combes est également revenu sur les raisons de l'échec d'Alcatel-Lucent, pointant surtout "des virages technologiques ratés, notamment dans le mobile avec la 3G, que l’entreprise n’a pas su négocier. Mais également un désengagement des pays à très forte croissance au moment où précisément les investissements s’effectuaient dans ces pays. Et une capacité d’innovation qui a été insuffisamment dynamisée au cours des années qui viennent de s’écouler".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI