Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : La chute s'accélère, menace politique sur le plan Shift
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : La chute s'accélère, menace politique sur le plan Shift

ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT

(Tradingsat.com) - L’intrusion du pouvoir politique dans la gestion des entreprises n’est jamais très bien perçue par les marchés. Le plongeon du titre Alcatel-Lucent (-7,6% à 2,55 euros) en apporte mercredi une nouvelle illustration.

En effet, les mesures présentées hier par l'équipementier télécoms dans le cadre du plan Shift qui « vise à remettre le groupe sur le chemin de la rentabilité » avaient été bien accueillies dans un premier temps. Mais l'ampleur des suppressions de postes annoncées (projet de réduction nette de 10 000 postes dans le monde d’ici fin 2015, dont environ 900 en France dès 2014, principalement dans les fonctions support, administratives et commerciales) a provoqué de nombreuses réactions politiques.

Le volet français du plan de restructuration d'Alcatel-Lucent est « excessif », a notamment déclaré mardi Arnaud Montebourg, tandis que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a appelé à une « négociation » pour sauvegarder un maximum d'emplois. De son côté, François Hollande a indiqué son intention de voir comment « on peut réduire autant que possible l'ampleur des suppressions d'emplois ».

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a enfoncé le clou merci sur l’antenne d’Europe 1. « S'il n'y a pas d'accord majoritaire - et donc là, l'objectif c'est qu'on réduise le nombre de suppressions d'emplois, qu'on réduise les fermetures de sites -, le plan social ne sera pas agréé, puisque la loi donne à l'Etat la responsabilité de le faire », a-t-il déclaré.

D'après les informations de l’agence Reuters, Michel Combes, le directeur général d'Alcatel-Lucent, sera auditionné la semaine prochaine par la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale sur le plan de restructuration annoncé.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI